Les ragots
du cirque

UN CLIENT Naïa? C'est une âme noire! Une tentatrice! Elle veut notre argent... Et lorsque nous serons dépouillés, elle voudra notre mal! Je le sais... Elle se dit magicienne, mais c'est une sorcière! Un amoureuse de Satan! Et toutes les sorcières sont impures! Ne vous laissez pas séduire par ses yeux de braise, et méfiez-vous de son emprise! Il n'y a qu'une démente qui peut jouer avec l'eau ainsi!
UN DOMPTEUR On dit qu'elle est une sauvageonne! Abandonnée depuis la naissance qui se serait fait élevé par un meute de loup. Pas étonnant qu'elle semble autant dérangée...
THERESA DITE FLEISH Zhuang est très anormal. Il pense très différemment des humains si nous établissons une moyenne. Ce qui fait en sorte qu'il y a des chances qu'il ne soit pas humain. C'est logique. Mais il sait faire de la violence alors il est peut-être humain.
LE LIVREUR DE VIANDE Larry, mon collègue, a disparu récemment... Après avoir vu chacun des artistes en scène, je soupçonne celle qu'on appel la Dummy Puppet. Mais oui! Jouer à la stupide et stoïque est le meilleur moyen de ''prouver'' l'innocence! Mais ses yeux inspirent la mort... Je le vois!
UN CLIENT Non mais c'est quoi ces deux tarées?! Espèces de folles!! Je les ai vu, moi, s'évader de l'asile psychiatrique!! Avec du sang sur leurs vêtements... Comment elles ont pu?! Et avec un air de s'en foutre à la con! Je les reconnais!! Oui, une clown avec un parapluie et une autre avec une perruque rose! Si vous voulez mon avis, elles devraient retourner en psychiatrie! C'est là qu'elles appartiennent, pas au cirque!
UN FORAIN MAL INTENTIONNÉ Oui, oui! Un frère, et sa soeur, dans la même caravane! Puis sa soeur a disparue... Tu parles, ouais! C'est clair qu'il s'en ai débarrassée dès qu'il s'est aperçu que Maître Todd laissait sa soeur plus longtemps sur scène que lui, le salaud! Il se fait appeler Prométhéus! Tenez-vous loin de lui, surtout...
UN CUISINIER Cette petite garce aime bien se faire enculer, haha! En tout cas, apparemment qu'elle peut pas dire le contraire... Bin non, elle est muette! Elle traîne beaucoup avec une petite fille... Une vrai salope, je te dis!
CHARLOTTE WEISS Je ne lui fais pas du tout confiance à cette... Ravenna. Je l'ai vue, l'autre jour, et elle... Elle avait un poignard dissimulé sous sa jupe, à sa cuisse! Pourquoi traîner une telle arme en sachant que l'air du cirque est sécuritaire pour tous ses employés? Et aussi... Je l'ai vu, la nuit, rôder en présence d'une amuseur publique... Elle ne me dit rien qui vaille.
∎ Notre chouchou du mois !!
Le membre du mois est NOM DU MEMBRE pour RAISON RAISON RAISON. Le membre a été choisis par LES MEMBRES DU FORUM/LE STAFF. Merci pour votre participation!



 

Partagez | 
 

 Événement Deuxième : Équipe #3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maître Todd

avatar

Maître de Cérémonie


Rôle : Maître de Cérémonie
Messages : 349
Date d'inscription : 23/01/2013


MessageSujet: Événement Deuxième : Équipe #3   2014-07-04, 23:35

Intrigue #2





Contexte et consignes
Le lieu de rendez-vous vous a été donné : près de la grille d'entrée du cirque à 21h00. Un forain vous y attend, solennel et une enveloppe à la main. À la lecture de celle-ci se forme trois équipes distinctes avec chacune un lieu à explorer pour retrouver le forain ayant dérobé un objet précieux aux yeux de Maître Todd. Votre équipe et vous-même avez été assigné aux boutiques. Pour une rare fois, vous avez l'autorisation de Maître Todd se sortir de l'enceinte du cirque. Peut-être vous dites vous que les boutiques étaient un bon choix, car le moins effrayant, mais détrompez-vous. Les boutiques à cette heure sont sinistres. Peut-être aimerez-vous particulièrement la boutique de poupée de porcelaine, dans un tel éclairage on croirait presque qu'elles vous regardent. Les boutiques sont vitrées, grandes et majestueuses, elles font la renommée de Londres.

Vous rencontrez maintenant les membres de votre équipe et pouvez vous diriger vers le lieu de vos recherches. Nous vous demandons de faire des réponses d'environ 10 lignes. Il n'y a pas de tour pour ce qui est de la participation dans cette intrigue. Pour l'instant, vous êtes libre à vous même dans vos recherches, vous pouvez indiquer que vous avez trouver des traces, des objets ou autres. S'il des indices majeures doivent arriver en cours de route, celles-ci vous seront fournis par une intervention en cours de jeu. Nous vous demandons de répondre régulièrement pour garder votre équipe en mouvement. Si jamais vous êtes dans l'impossibilité de le faire, veuillez en aviser les membres du staf ainsi que vous coéquipiers.

Attention à ce que vous pourrez y retrouver. Si certaines sont fermées, d'outre auront peut-être étrangement été laisser ouvertes, comme si elles l'étaient spécialement pour vous. Sentez-vous libre d'y pénétrer, à vos risques et périls.


Participants
Basile Seldon
Hyacinthe O'Kowski
Mowgli


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark-circus.forum-canada.com
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #3   2014-07-05, 05:11


En quête de reconnaissance



Quelle excitation c'était de pouvoir rendre service au Maitre de son paradis sur terre. Un service plus grand encore que de prendre soin des installations et d'obéir aux ordres des forains plus âgés. Dans son manteau de toile jaune, un béret vissé sur sa tête blonde, Selbas n'en finissait plus de sourire. Il lui tardait de rentrer, et avec l'objet - il pouvait bien rêver. Les rues de Londres lui rappelaient des souvenirs nauséabonds. Mais au moins il était bien accompagné. Et il se rapprocha sensiblement de Hyacinthe. Préférant regarder le drôle de chien qu'on leur avait collé dans les pattes pour cette quête que de s'attarder sur les yeux lugubres des poupées de porcelaine dans ces vitrines.


« Peut-être que l’objet est précieux. Si c’est le cas, il lui faudra le vendre. Et il y a des boutiques de prêteur sur gages qui ouvrent tard, certains soirs. Hyacinthe, tu penses que Doggie saurait l’attaquer en cas d'ennuis ? Je ne suis pas très fort. Et toi non plus… »








Code by Gali.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #3   2014-07-05, 07:39


     Oh diable cette quête qui est de retrouver un objet perdu par le grand patron! Le seul point positif de cette autorisation de sortie est de pouvoir passer du temps avec ces hommes. J'apprécie la compagnie du jeune forain aux mains agiles qui semble au paradis à l'idée de faire plaisir à son maître et son amant. La présence du chien ne me gêne pas non plus, moi qui le considère comme un fils adoptif. La sortie semble être digne d'une virée familiale bien que Basile me remette rapidement sur le droit chemin : l'objet. Oh oui ce bidule qui a une valeur phénoménal. Bien que je n'y crois pas trop, j'acquiesce en glissant ma main dans mes longues mèches brunes que je réajuste sur mes épaules couvertes de perles noires. Mon ventre caché par un corset serré à son maximum, une paire de porte jarretelles noir et des news rocks il semblerait que l'air londonien m'est donné des envies. Posant mon attention sur le forain, je me permets de lui murmurer quelques mots d'une voix grave mais toujours douce. « Je ne pense pas qu'il faille se battre ou se défendre. » avouais-je en pinçant mes lèvres maquillées de rouge. Mes doigts tournent autour de la laisse de Mowgli pour la maintenir tout en lui laissant une liberté de mouvements, glissant mes ongles dans ses cheveux bouclés de façon à lui prouver ma présence. Une fois que nous serons prêt et éloignés du cirque, je le détacherais mais pour le moment cela pourrait agacer l'ombre qui nous regarde. Avec ses deux jeunes hommes, je me sens à l'aise et presque paternel. Posant sur le forain un doux regard alors que déjà j'imagine que nous allons devoir parcourir les rues de Londres. « Je ne connais pas cette ville. Je n'y ai jamais vécu alors ne nous séparons sous aucun prétexte. » concluais-je avec fermeté. Je ne connais de l'Angleterre que son Dark Circus et même si je passe certainement pour quelqu'un de fier et de courageux, une pointe d'angoisse me fait frémir alors que mon regard vairon parcoure les boutiques.


   


Dernière édition par Hyacinthe O'Kowski le 2014-08-13, 03:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #3   2014-07-08, 23:50

Mowgli n'avait pas bien compris la raison pour laquelle on l'autorisait exceptionnellement à sortir, ce soir-là. Un objet à trouver ? Il était bien incapable de dire quoi, ce à quoi cela pouvait bien ressembler, mais cela n'avait pas d'importance. Il était dehors, en compagnie de Hyacinthe et de Basile, et ça, ça lui convenait parfaitement. Cette fois-ci, Mowgli était habillé un peu plus chaudement que d'habitude, portant un pantalon de toile noire et une chemise blanche, un attirail auquel il n'était pas vraiment habitué et qui tendait à le gratter. Sans compter ces chaussures, qui emprisonnaient ses pieds... Mais on ne lui avait pas demandé son avis à ce sujet, de toute manière. Il avait été habillé, voilà tout. Jouant avec sa laisse, la tirant pour la mordiller à sa guise, Mowgli ne se détacha de son amusement que lorsque Basile prononça son nom de scène, attirant son attention. Le jeune homme jappa joyeusement, avant de se rappeler qu'il s'était promis de parler le plus possible en compagnie de Hyacinthe. Il cessa de mordiller la laisse humide pour articuler :

"B...Bon c...chien ! Gentil !"

Par là même, il entendait qu'il se montrerait obéissant. Si on lui demandait d'attaquer, il le ferait. Qu'importe l'ordre, il l'exécuterait. Oui, Mowgli serait un gentil chien ! S'approchant de Hyacinthe pour se frotter contre ses jambes, le jeune homme attendit que ce dernier prenne la marche pour le suivre comme son ombre, à quatre pattes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #3   2014-07-10, 06:20


En quête de reconnaissance




« Il faut toujours soit se battre, soit se défendre.... Toujours, c'est comme ça qu'est fait Londres. Je n'aime pas Londres... Au cirque on y est bien mieux. Ce clown là était bien idiot. »


Selbas eut un soupir tendre, emplit de pitié, à l'égard du pauvre fou qui subirait bientôt les foudres de monsieur Todd. Car il ne faisait aucun doute qu'il allait être rattrapé, comme si le cirque était une araignée et Londres sa toile. Maitre Todd venait d'étendre ses longs doigts au travers d'eux, et il récupérerait son bien avec les intérêts.

Des intérêts peut-être douloureux.

Les jappements de Mowgli lui arrachèrent un sourire. Et il plongea la main au creux de cette marée de boucles d'or. Le flattant tendrement.


« Mais oui tu es gentil. Un gentil je ne sais quoi. N'est ce pas Hyacinthe ?»







Code by Gali.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #3   2014-07-10, 07:36


     Une fois que tous nous étions prêt à affronter les dédales de Londres, je relâche quelque peu la laisse de Mowgli pour lui laisser la liberté de se mouvoir et garder un contrôle sur ses pas. Sait-on jamais quels hystériques vivent ici et seraient prêt à l'utiliser comme objet ou animal de compagnie. J'aimerais même le détacher et le faire marcher mais connaissant ses difficultés, ce serait à la fois dur pour nous et lui de se déplacer ainsi. Et pour une fois, le dompteur a prit la sécurité de le couvrir davantage évitant ainsi toutes écorchures et douleurs inutiles. Entre nous trois, la confiance semble régner et bien que je sente que Basile est aussi anxieux que moi, je me décide à ouvrir la marche. « Allons y. » et entamant notre balade, je garde une distance rapprochée avec Basile et Mowgli.

Plus l'on s'avance dans les méandres de la ville plus l'odeur devient étrange. Mélange d’excréments dans les ruelles les plus sombres et de maladie, une odeur presque médicamenteuse. Mes doigts s'enroulent à nouveau dans la laisse de Mowgli sans pour autant le tirer, espérant ainsi lui prouver qu'au moindre soucis je serais là. Bien que je ne ferais jamais face à une émeute ou un homme bien plus large. Néanmoins personne ne pourra toucher à ces deux êtres qui m'accompagne. Et alors que mon regard balaye les boutiques, je repose mon attention sur le forain. « Ne fouillons pas inutilement les lieux. » nous perdrons notre temps et qui sait si des pièges ne sont pas tendus. Que faire ? Chercher auprès des caniveaux et des poubelles ou oser s'aventurer dans des boucheries nauséabondes, des endroits digne de refuge de sorcières ? Et je pense que le jeune forain sait mieux que moi où pourrait se cacher un homme. Londres lui est plus familier. Ainsi statique depuis quelques minutes entourés de plusieurs échoppes, je glisse ma main sur la nuque de Mowgli pour la lui caresser avec douceur.


   


Dernière édition par Hyacinthe O'Kowski le 2014-08-13, 03:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #3   2014-07-10, 19:20

Mowgli étira un grand sourire grimaçant sur ses lèvres lorsque Basile souligna qu'il était gentil, tout en lui offrant quelques caresses. Il aurait probablement ronronné si sa mère avait fait de lui un chat plutôt qu'un chien.
Il emboîta le pas de Hyacinthe lorsque celui-ci commença son avancée, impatient d'entamer cette promenade inhabituelle. Oubliant totalement les raisons qui avaient mené à leur sortie, Mowgli se promenait avec insouciance, redécouvrant les rues de Londres qu'il n'avait exploré que brièvement lors de son arrivée au cirque, fronçant le nez à l'odeur désagréable, s'intriguant en voyant quelques rats marteler le sol de leurs petites pattes.
La caresse de Hyacinthe le tira cependant de sa rêverie amusée et il leva des yeux pétillants vers son ami, haletant sous l'excitation. Actuellement, il mourrait d'envie de partir à la chasse aux rats et de les poursuivre dans toute la ville. Mais son attention fut retenue par toute autre chose : un os, traînant près d'une poubelle.
La laisse étant assez longue pour lui permettre de s'y rendre, Mowgli s'y précipita et prit l'os entre ses dents, commençant à le mordiller joyeusement. De quelle nature était cet os ? A qui ou à quoi pouvait-il appartenir ? Pour Mowgli, cela n'avait pas d'importance. Revenant aux pieds de Hyacinthe, l'enfant sauvage affichait fièrement sa "proie", marmonnant quelque chose qui ressemblait à "Nonosse !".
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #3   2014-07-11, 02:25


En quête de reconnaissance



Lorsqu'il n'était encore que Julian, un Julian fuyant le domicile de son père, Basile avait vécu dans les rues de Londres jusqu'à les connaitre par coeur. Même de nuit, ce dédale de ruelles, d'impasses, et de grandes avenues marchandes lui avaient apparues d'une froide cruauté. Comme si pour le riche tout le ramenait à payer. Comme si pour le pauvre, tout devait le narguer. Mais ce soir, en compagnie de ses camarades, ce n'était pas l'impression qui ressortait de leur ballade. Humides, puantes et huileuses, Londres lui apparaissait une bouche affamée, hostile. Non plus moqueuse, mais clairement dangereuse. Il suivit donc Hyacinthe en serrant les dents. Ses yeux allants et venants sur les façades dont les vitres, sombres, les fixaient comme de grands yeux morts.


« C'est étrange quand même... »
Mais Mowgli l'interrompit dans sa phrase. Et il sembla oublier la rue pour se concentrer sur l'os, presque nu, que le garçon tenait fièrement entre ses mâchoires.
« Je ne suis pas sûr qu'il y ait beaucoup de choses à manger dessus doggie-chéri. »


Se formaliser de ce repas ? Allons, il avait du manger bien pire au creux de l'hiver. Des choses qui, si elles ne couraient pas trop vite, étaient bien vite dévorées. Et à cette époque les poubelles lui avaient semblé des restaurants quatre étoiles.

Un mouvement sur sa droite attira son attention. Et Basile se figea. Observant la vitrine, puis la porte entrouverte de ce qui semblait une -

Une boutique d'art.

Dans son cerveau ce fut l'alerte générale. Et sans un mot il s'y dirigea. Sans trouver curieux que la boutique soit encore ouverte. Que tout soit simplement disponible. De l'art, des fournitures, des choses ! Dans la vitrine une poupée de coton posée sur un chevalet sembla lui sourire. Mais son sourire n'avait rien d'amical.







Code by Gali.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #3   2014-07-11, 07:55


     Cette troupe d'animaux abandonnés et malmenés commence à avancer dans les rues de Londres et bien que je me doive d'avoir une certaine neutralité pour ne pas effrayer le forain ou l'enfant, l'angoisse me prend en étau. J'ai conscience de ne pas être le plus masculin ou le plus fort d'entre nous mais aux côtés de mes acolytes, je tente de faire bonne figure. Pour ne pas les alerter ou les rendre mal à l'aise. Mes doigts courent toujours dans les cheveux de Mowgli et alors que je lui offre un doux sourire à la vue de sa mine réjouit, je suis tiré de mes songes par l'absence de Basile. Basile! Non pas que ce petit bout d'homme soit incapable de se défendre seul ou de parcourir les allées de Londres mais j'avoue que son escapade me laisse comme handicapé. Une part de mon courage disparaît alors que sa chevelure blonde est visible dans la boutique. Instinctivement, je glisse ma main sur la nuque de l'enfant sauvage pour suivre le forain, gravissant les petites marches en bois pour arriver au seuil de la boutique.

Elle n'est pas bien grande mais ouverte au public à une heure si tardive. Il est presque sûr que quelque chose d'anormal se cache ici. Mes yeux vairons se baladent sur les étagères, observant les quelques livres, quelques carnets à croquis et bien même des crayons, craies grasses et autres objets d'écritures. Qu'est-ce qu'un clown en vadrouille ferait-ici ? Un instant néanmoins je me dis qu'il y a peut-être un quelconque indice. Écrit quelque part, caché dans les fusains. Relâchant la pression de la laisse de Mowgli pour le laisser s'amuser dans la boutique, mes doigts glissent sur le dos du forain pour se poser sur son omoplate et lui murmurer. « Basile. C'est tout à fait anormal que la boutique soit ouverte à cette heure ci. ».

Quelque chose cloche et il semblerait que l'on ait la réponse plus tôt que prévu. Balayant de nouveau la salle du regard avec lenteur dans l'espoir de trouver un quelconque indice, mes pupilles se dilatent d'excitation à la vue d'une petite poupée de coton. Posée là. Innocemment. Les yeux fait de boutons. Pinçant mes lèvres entre elles comme un enfant devant un jouet. Obnubilé par cette créature de chiffon.
 


Dernière édition par Hyacinthe O'Kowski le 2014-08-13, 03:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître Todd

avatar

Maître de Cérémonie


Rôle : Maître de Cérémonie
Messages : 349
Date d'inscription : 23/01/2013


MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #3   2014-07-18, 20:21

Équipe III


Intervention de Maître Todd
Les boutiques sont sombres et pourtant elles ne semblent pas vous effrayer. Pas même le fait qu’une boutique soit ouverte si tard à cet heure. Passer devant est une chose, y entrer en est une autre. Lorsque vous y pénétrez, vous remarquez surtout le côté artistique, mais oser vous aventurer plus loin et peut-être serez-vous surpris. La boutique, dans ses profondeurs, offre une scène effroyable où les murs immaculés sont une toile de fond et le sang la peinture qui la colore. Le sang est répandu partout, comme si des personnes entières s’étaient vidées de leur sang. Celui-ci semble d’ailleurs couler du plafond, étrange alors qu’il n’y a pas de deuxième étage. Peut-être vous les toits? Quelques gouttes de sang coulent sur la joue de la poupée de chiffon, la tâchant à son tour. En vous avançant dans cette vision cauchemardesque, peut-être remarquerez-vous les souliers de clown qui pendent au plafond, dégoulinant de sang eux aussi.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark-circus.forum-canada.com
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #3   2014-07-21, 17:04

Mowgli rongea l'os pendant quelques instants, par pur jeu, avant de se désintéresser de ce "nonosse" bien maigre, le recrachant sans regret. Il trouverait autre chose dont il pourrait s'amuser plus tard, il en était sûr... Londres était tellement incroyable ! Cela ne ressemblait pas du tout au Cirque ou à la petite pièce dans laquelle il avait habité la majorité de son existence. Tant d'odeurs, même pestilentielles, et tous ces rats, et toutes ces poubelles ! Mowgli était au paradis et ne savait pas vers où se diriger, que découvrir, que chercher...
Cela semblait aussi être le cas de Basile, puisqu'il se précipita vers une boutique avec une certaine frénésie, laissant Mowgli pantois. Interrogeant Hyacinthe d'un petit couinement, il emboîta le pas de ce dernier avant de se laisser aller lui-même à l'exploration de ce lieu mystérieux. Des poupées, des objets bizarres, des couleurs... Et une senteur... une senteur persistante... envoûtante...
Fasciné, Mowgli s'aventura dans les profondeurs de la boutique, à la recherche de cette odeur qui tournait ses sens. L'odeur... L'odeur enivrante du sang... Le mur en était recouvert...
Assoiffé, affamé, Mowgli lapa le mur avec frénésie, habitué qu'il était à se repaître d'une viande saignante, crue, presque vivante... Plus rien n'avait d'importance pour lui... Juste... le sang...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #3   2014-07-22, 01:56


     La poupée pleure. Du bout des doigts, je récupère de ses larmes et les observe tâcher ma peau de sang alors que j'ai malencontreusement lâché la corde de Mowgli. Oh il n'ira pas bien loin, je le connais assez pour cela. Obnubilé par l'hémoglobine sur ma peau, l'odeur remonte rapidement à mes narines et je sens l'estomac me tourner. Tout ce sang. Ce n'est pas sans me rappeler l'hôpital, le sang, les compresses, les aiguilles et les bip-bip de la machine. Incapable de mettre des mots sur ce ressenti, je me contente de détacher mon regard vairon de la poupée. Les pupilles dilatées et le souffle entre coupé par la peur, attrapant rapidement le bras du forain pour le tirer lui aussi de ses rêveries. « Basile. » Amplement conscient d'être fragile, de ne plus faire figure d'autorité j'espère qu'il pourra me consoler. D'un simple regard il en serait capable. Sentant ma main libre, j'observe de nouveau celle-ci, remarquant l'absence de l'enfant sauvage à nos côtés. « Basile, où est Mowgli ? » m'inquiétais-je en observant la boutique, alerté par cette odeur de sang de plus en plus prenante. Elle emplit mon estomac de dégoût, me fait tourner la tête alors que petit à petit, j'ai l'impression que l'arrière boutique s'illumine pour nous dévoiler le plus macabre des spectacles. Du sang. Partout comme s'il en pleuvait et même si le liquide ne m'effraie pas en soi, je ne peux retenir un dégoût quant à l'odeur. Odeur de mort qui vous prend les tripes. Basile, partons d'ici avec Mowgli pensais-je sans oser le dire, presque statique face à un tel spectacle. Incapable de bouger ou d'aller voir où est mon petit protégé. Apeuré.
 


Dernière édition par Hyacinthe O'Kowski le 2014-08-13, 03:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #3   2014-08-02, 12:06


En quête de reconnaissance



Au début, il ne remarque pas l’odeur. Ses doigts sont déjà entrain de chercher, de fouiller parmis les fusains, les crayons, la peinture. Tout ici est disponible, gratuit. Et il attrape des fournitures par poignées pour en remplir ses poches. Basile n’est pas un voleur pourtant. Mais cela dépasse le cadre du crime pour devenir une simple nécessité. Surprit et heureux, il rit sans s’entendre. Puis porte ses doigts à son nez. Hume l’odeur tranquille de l’art.

Avant qu’une goutte ne frappe son crâne.

Au loin la voix de Hyacinthe retentit. Suivant la cavalcade des pas de Mowgli qui se réfugie plus en profondeur dans la boutique.

« Je suis là ! »

Quelque chose tombe encore. Tiède et épais. Coule dans ses cheveux et il la chasse avec une grimace. Pleut-il ?

« Mowgli est. » Par réflexe il relève la tête. Et la suite de sa phrase se perd dans un balbutiement grotesque. On dirait qu’il vient d’essayer de retenir un rot. « …. Ohmondieu…. »

Une autre goutte frappe son visage cette fois – il ne peut pas détacher les yeux de ce qu’il voit. De la paire de chaussure et de l’odeur qui supplante celle de la térébenthine. Cela ne sent pas vraiment comme un clou de fer rouillant dans l’eau. Mais ça s’y rapproche. C’est lourd. C’est pesant et enivrant. Ca lui rappelle ses chasses fugaces pour attraper des rats il y a si longtemps déjà – et la viande crue quasi gelée qu’il bouffait à s’en foutre plein la gueule.

Il pense « sang ». Tourne la tête sur la silhouette d'ombre du chien qui. Lape le mur. Le sang. Le sang partout.

Et se penche soudain pour vomir.

Ils ont retrouvé le clown. Ou du moins, une partie.








Code by Gali.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #3   2014-08-03, 08:08

Mowgli lapait, encore et encore, ce sang dont il ne pouvait se repaître, ensorcelé par l'odeur, la saveur, la consistance, ce sang même qu'on lui avait appris à adorer en le nourrissant quotidiennement de viande crue.
C'était là l'un des rares goûts qu'il connaissait, à l'exception de ce que les visiteurs du cirque lui lançaient de temps à autre, et il était semblable à une drogue, une substance à laquelle il était accro et qui lui tournait les sens.
Face à tant d'hémoglobine, Mowgli en devenait presque fou, haletant furieusement, frissonnant de délice, les yeux écarquillés.
Il ne se détourna de son festin que lorsqu'un bruit déconcertant se fit entendre derrière lui. Le visage barbouillé de sang, il se retourna lentement, fixant Basile d'un regard sombre, dénué de toute trace d'humanité. Le chien avait faim. Il avait soif. Et il était prêt à tout pour satisfaire ce désir irrépressible.
Ses yeux se levèrent vers le plafond, d'où provenait ce délicieux sang, et Mowgli se mit à grogner sourdement. Là où il y avait du sang, il y avait de la viande. Et Mowgli était affamé... Oh oui...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #3   2014-08-03, 11:05


     L'odeur devient insoutenable et bientôt j'ai peur que mes tripes ne remontent et que mon déjeuner ne rejoigne celui de Basile. Néanmoins quelque chose m'empêche de rejeter tout cela : le besoin de quitter cet endroit. De ne pas laisser le forain et l'enfant sauvage à la merci de cette hémoglobine qui coule comme la pluie, tâchant rapidement nos vêtements et nos peaux. Souillant la dernière part de dignité qu'il nous reste. Relevant mon regard vairon au plafond, j'observe longuement les chaussures mutilées du clown. Imaginant que dans celles-ci doivent encore être placés ses pieds. Son corps semblant avoir été découpé en morceaux et surement réparti aux quatre coins de la ville. Ce que nous venons de découvrir ne semble être qu'une infime partie de l'horreur qui se trame à Londres. Bientôt nous pourrons reconstituer le puzzle qui semble être humain. Abandonnant cette vision cauchemardesque, je glisse une main sur le dos du forain pour lui prouver notre présence et ainsi espérer qu'il puisse rapidement se remettre de tout ça. Glissant mes doigts sur le sang qui a souillé son visage pour l'essuyer contre le voile de ma tenue sombre. Presque paternel et toujours affectueux. Espérant qu'il se remette de tout cela, que nous puissions continuer notre touriste morbide. Du bout des lèvres, j'ose même lui murmurer quelques mots. « Sortons d'ici. » et cela se traduit presque par une demande plutôt qu'une affirmation. C'est impossible à nier : j'ai peur.

Partir. Le regard embué par l'effroi, tentant de faire abstraction de ces horreurs macabres, je glisse une main sur le crâne de l'enfant. Observant la dilatation de ses pupilles. Sa langue pendante et la salive le long de ses joues. Digne d'un animal sauvage qui souhaite faire de nous son repas. Mes doigts glissent jusqu'à sa tempe et du bout des lèvres, je lui murmure quelques mots. « Viens. » en glissant ma main dans la sienne. Il ne manquerait plus que le courant électrique chavire, que la boutique soit dans le noir le plus complet et nous pourrions nous sentir acteur d'un film d'horreur. Pauvres agneaux à la merci du grand méchant loup. Une main dans celle du chiot et l'autre tenant maladroitement le poignet du forain pour quitter la boutique. Laissant la porte claquer sous un coup de vent.

Abandonnant les deux hommes pour m'accroupir un instant à même le sol, je clos mes paupières et enferme mon visage entre mes mains. Réprimant quelques tremblements avant d'observer silencieusement l'horizon, mordillant le bout de mes doigts. Incapable de décider de notre prochaine destination.


Dernière édition par Hyacinthe O'Kowski le 2014-08-13, 03:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #3   2014-08-10, 06:59


En quête de reconnaissance


Il entends la voix de Hyacinthe sonner le clairon de la fuite. Et pense que c'est une bonne idée. Une excellente idée. Dans sa vie de mendiant, Basile - ou du moins Julian - n'en est pas à son coup d'essais. Et il a croisé des choses pires. Mais c'était un autre contexte - une autre survie. Il n'y a plus à bouffer des rats crevés pour ne pas mourir. Il n'y a plus à courir après des chats trop lestes - en quête de protéines. Il est dans un cirque, un cirque protégé par Maitre Todd. A la recherche d'un voleur, un peu fou mais pas dangereux. Alors pourquoi ? Pourquoi ce sang, pourquoi cette monstruosité ? Et le chien qui grogne qu'on lui retire sa gamelle. Oh seigneur...

Ils sortent de la boutique. Basile inspire une goulée d'air frais. Sent l'acidité âpre de son propre dégueulis sur sa langue. Il lui faut de l'eau. Et dans sa poche les crayons tâchés de sang forment une marque écarlate en forme de fleurs. Il ne sait pas s'il arrivera à les utiliser - mais il le fera, car il vit dans un dénie perpétuel ; c'est facile d'oublier.

« Qu'est ce qui s'est passé ? » Puis il reformule.
« Qu'est ce qui l'a attaqué ? On doit prévenir Maitre Todd ! »

Parce qu'il n'y a pas à tergiverser : l'objet volé n'est peut-être plus avec le clown. Et Basile n'est pas sûr de pouvoir chasser ce qui démembre aussi facilement les vieux clowns séniles du cirque.










Code by Gali.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #3   2014-08-14, 12:13

Mowgli ne revint à la réalité qu'au contact de Hyacinthe, dans un sursaut presque apeuré. Il cligna furieusement des paupières, hagard, ayant l'impression de se réveiller brutalement d'un cauchemar des plus terribles.
Si l'odeur continuait à lui tourner les sens et à l'égarer, la voix de son ami et sa main dans la sienne l'aidèrent à revenir progressivement à la réalité. N'ayant d'autre choix que de se lever pour le suivre, il calqua son rythme sur celui de Hya, avançant avec hésitation, les jambes tremblantes et maladroites.
Il trébucha plusieurs fois, laissant échapper de faibles couinements, et cessa de se soutenir à l'instant même où ils furent sortis de la boutique, tombant sur ses fesses.
Il demeura immobile, le regard lointain, encore sous l'envoûtement de l'odeur de ce sang... Le goût de l'hémoglobine entre ses lèvres... L'enfant sauvage était partagé entre le désir de retourner là-bas, de se perdre dans cette senteur à laquelle on l'avait rendu accro, et le besoin de prendre soin de Hya, accroupi au sol. Sa décision fut difficilement prise et ce fut avec une certaine maladresse qu'il alla retrouver son ami, lui donnant un câlin qu'il espérait réconfortant, marmonnant avec difficulté :


"P...Par...don... Soif, t...très soif..."

Il aurait pu attaquer Hya, si les choses avaient mal tourné... Il aurait pu lui faire du mal. Et cette idée-là, Mowgli ne pouvait pas la supporter...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #3   2014-08-14, 14:15


Angoissé par toute cette horreur, je reviens lentement à la réalité grâce au timbre de voix du forain et la pression des bras du monstre de foire autour de mon cou. Il ne faut pas abandonner. Et même si nous allons cauchemarder de cette odeur qui a emplit nos poumons, notre quête n'est pas terminée. Plongeant un instant mon visage dans les voiles de mon haut pour changer d'univers et sentir le savon plutôt que le sang, je clos mes paupières. Ce que nous venons de voir est certainement la partie immergée de l'iceberg ; soit l'épouvante ne fait que commencer et bientôt nous aurons les boyaux retournés face à un macabre spectacle. Glissant une main sur celle de l'enfant sauvage pour entremêler nos doigts, je l'emmène jusqu'au forain. Posant une main douce sur son crâne caché dans sa petite casquette. Osant même tenter de le réconforter en répondant à ses mots. « Je pense que notre patron est au courant de ce massacre. » car je me doute bien qu'il n'est pas blanc dans cet histoire. Non. Il doit avoir orchestré tout cela. Cet homme ne m'a jamais inspiré confiance mais je n'en dis pas le moindre mot. Basile l'aime bien. Il lui doit beaucoup. Et qui sait qui nous écoute.

J'entre ouvre mes lèvres pour tenter d'expliquer une chose supplémentaire au forain quand le ciel décide de se vider de toute l'eau contenue dans ses nuages. Les filets froids me font frémir alors que mes mèches brunes se collent à ma peau blafarde. Étonnamment, je ne ressens pas le besoin de nous trouver un abri. Appréciant même que l'eau nous nettoie quelque peu du sang, de l'odeur, du cauchemar. Je garde les doigts de Mowgli dans les miens, caressant sa peau. « Continuons. » déclarais-je en relâchant le crâne du forain. Je n'ai plus envie d'aller voir les petites poupées de porcelaine. Cependant il est vrai que la bonne odeur d'une savonnerie ou d'un parfumeur me plairait beaucoup. Ce serait le moyen de passer le cap. De penser à autre chose.

Néanmoins incapable de partir sans avoir l'aval du forain, je reste là. A le regarder. A attendre son regard. Un son. Un hochement de tête. Mes doigts venant parcourir la chevelure blonde de Mowgli comme pour le faire patienter. Pensant que déjà les remuements de la ville le rendent fou. Et même si j'aimerais rentrer pour m'enfermer dans ma caravane, j'ai le besoin de rester. Pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #3   2014-08-17, 07:22


En quête de reconnaissance



Sa respiration est encore douloureuse. Il arrache de son crâne sa casquette tâchée de sang pour la triturer. Enfonçant ses ongles dans la laine déjà malmenée. Les pupilles dilatées. Il a peur – évidemment qu’il a peur. Peur de ce qui pourrait lui arriver ici ; peur de cette ville. Londres ne lui a jamais rien apporté de bon, et maintenant il y a tout ce sang. Il se ficherait bien de l’objet volé si cela n’importait pas tant à Maitre Todd. Mais il l’aime, et pas seulement bien oui. Il pourrait se briser les deux jambes pour lui, et arriver à rire de cela si son maitre le lui demandait.

Mais il n’aime pas le regard attentif de Hyacinthe, posé sur ses pensées. Il a l’impression d’avoir enfoncé sa main dans quelque chose de visqueux, de grouillant. Il n’aime pas ça. Oh non, il a horreur de ça. Il tient à sa liberté, à son voile blanc de pureté. Tout se passe bien ici. Tout se passe bien, alors pourquoi le sang, pourquoi le cadavre, et pourquoi le visage blême de Hyacinthe ?

Ses yeux cillent sur le chien, puis s’en désintéresse. Mowgli n’est plus humain. Mowgli a été cassé plus en profondeur que n’importe qui ici. Mowgli a pour lui sa fidelité de cabot bien dressé. Mais c’est une fidélité née de la peur et de l’avarice de l’amour. Elle peut à tout moment se retourner contre eux. Le chien n’est pas apte à prendre une décision.

C’est donc à lui de décider. Continuer, ou revenir au cirque. Telle est leur question.

« Hyacinthe. » J’ai peur. Mais Hyacinthe a peur aussi. Et ça n’a plus de poids maintenant – ça n’en a jamais eu. « Je ne veux pas qu’il t’arrive quelque chose. … Le Maitre comprendra peut-être si on revient en lui disant que - » Mais il se tait de nouveau. Il sait, et ne veut pas savoir non.

Alors ses épaules s’affaissent.
« Bon d’accord. »

Et il se tourne vers la rue obscure.

« Continons… »






Code by Gali.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #3   2014-08-21, 15:19

La main de Hyacinthe serra la sienne. Comme s'il s'agissait d'un signal, Mowgli se redressa lentement, faisant craquer ses os dans ce mouvement maladroit. Il se colla contre son ami, observant sans réellement le comprendre l'échange qui se déroulait entre Basile et lui. De ce dialogue, Mowgli ne saisit qu'une chose : il fallait continuer à avancer. Pourquoi ? Ca, il ne savait pas... C'était peut-être évident pour tout le monde, mais l'enfant sauvage n'avait pas les mêmes facultés que ses semblables. Les jambes tremblantes, demeurant tant bien que mal dans cette station debout qui ne lui seyait guère, Mowgli accueillit la pluie avec un certain soulagement, ouvrant candidement la bouche pour récolter les gouttes humides et froides. Un petit rire lui échappa, une sonorité qu'il n'exprimait qu'assez rarement. Le rire n'était-il pas le propre de l'homme ?
Oubliant tout des événements dramatiques qui venaient de se dérouler, il lâcha la main de Hyacinthe et se remit à quatre pattes. Mowgli se roula alors sur le dos, laissant la pluie tremper son corps malingre, une grimace souriante aux lèvres. Le sang ? Le clown probablement mort ? Rien qu'une bonne pluie ne puisse effacer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #3   2014-08-22, 04:08


 
   Expliquer la situation à l'enfant sauvage n'est peut-être pas utile pour le moment, nous ferait perdre du temps voir pourrait l'angoisser et le rendre violent. Les décisions nous les prendrons ensemble avec Basile et plus tard, un soir où j'irais le voir dans sa cage, nous en discuterons avec Mowgli. Pour qu'il comprenne tout ce qu'il vient de se passer et que jamais il ne se sente mis à part. Le forain accepte que l'on continue sur la voie de ce labyrinthe macabre et horriblement sanglant. Où aller ? Aucune idée. Observant un instant le sol mouillé par la pluie froide, je recherche silencieusement la moindre goutte de sang. Les pieds sont là mais pas le reste du corps. Si on a déplacé le cadavre, il est sûr que du sang à couler, que son corps s'est abîmé pendant la course. Glissant une main dans mes cheveux noirs pour les relever et dégager mon visage, je m'accroupis à même le sol pour espérer trouver quelque chose. Seulement la pluie efface certainement les traces et la boue cachée contre les pavés se brouille et couvre le sol. Je me redresse lentement et tourne le regard vers le blond qui continue de tripoter sa casquette. « Rassures toi. Tout ira bien. » et si lors de notre prochaine étape, nous découvrons quelque chose d'encore plus humiliant ou choquant, nous abandonnerons. Nous rentrerons la queue entre les jambes mais au moins en bonne santé. Sans trop de douleurs psychologiques et physiques.

La peur est toujours présente mais je pense que je la fais moins ressentir et alors que je repose mon attention sur le bitume, la seconde preuve m'apparaît. Une flaque de sang dans une cuvette formée par des pavés mal placés sur le sol boueux de Londres. Surement la continuité du corps démembré ou peut-être un meurtre tout à fait différent. Je ne saurais dire si c'est une ville avec un taux de criminalité haut mais je ne serais pas étonné de tomber sur une victime autre que ce vieux clown. L'air me manque et entre ouvrant mes lèvres pour trouver l'air frais et pluvieux, murmurant quelques mots d'une voix peu assurée. « Par là. » et avant même d'avancer, j'attends que le forain soit à ma hauteur. Je ne sais pas trop ce que l'on pourrait trouver, un bras, une jambe ? Je commence même à imaginer son visage maquillé empalé sur un harpon.

Attendant que Basile soit près de moi pour sentir la chaleur de son petit corps qui me rassure, je me permets de prononcer le nom de l'enfant sauvage pour qu'il nous suive. Ne souhaitant pas le laisser ici seul, sait-on jamais. Quelqu'un nous observe peut-être et se prépare à nous effrayer à la première incartade.
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #3   2014-08-23, 11:59


En quête de reconnaissance



La pluie redouble d’efforts sur eux. Et les dents de Basile se mettent à claquer. Il en vient à en vouloir à Hyacinthe de ne pas chercher à les retenir. De ne pas chercher à le contrarier. La poupée le rassure, et Basile se sent gourd, les muscles endoloris de crainte et de tension. Il avance comme un automate. Siffle d’une voix tremblante le chien qui s’ébroue dans les flaques d’eau. Lui seul est ravi d’être ici. Lui seul ne comprend pas le danger qui pèse sur nos crânes. Le pourrait-il ? On dit des chiens qu’ils possèdent une forme de prescience sur les choses. Mais Mowgli reste un garçon à qui on a refusé une identité d’homme, pas un chien en bonne et due forme. Même si Basile lui fait signe du doigt de venir au pied, et chuchote.

« Sois sage hein. » Caressant les boucles blondes proches tout en avançant. Sa vessie lui fait mal – est-ce que c’est la peur qui lui donne envie de pisser ?

La peur chasse au moins la fatigue. Et dans sa propre clairvoyance il distingue vaguement les halos qui se forment autour des choses. Plus ou moins brillantes, elles se fondent dans le brouillard qui né de la pluie. Il n’a pas fait chaud aujourd’hui pourtant. On croirait la tentative maladroite de quelques monstres pour brouiller les pistes.

Là bas, quelque chose de jaune. Non pas de doré et de chaud, mais de jaune. Vif, comme son ciré. Une teinte acide. Et Basile la montre du doigt, oubliant que les autres ne peuvent pas la percevoir. Ce qu'il désigne pour eux, juste un amas de poubelle, où une main a laissé goutter du sang qui s’éparpille déjà.

Dans la rue, des boutiques et des portes de maisons fermées. Les vitrines grises sont sombres et lugubres. Seule une attire le regard. Par l’éclat que jette le faible éclairage sur l’acier saillant des lames en présentoir. Une pancarte de bois se balance sous la brise, dans un simple grincement. Et la pancarte dit


Johnson Johnny. Barbier.



Et en plus petit.


Depuis 1872. Père & fils.


La porte est entrouverte. Et la trainée jaune invisible disparait en laissant juste une odeur. De poussière et de sueur. Basile la pousse. Dans la vitrine les lames de rasoir étincellent une dernière fois. Petites étoiles de métal. Tâchées de sang.

Basile n’a pu les voir, trop occupé à suivre la trace. Mais une goutte plus large tombe du fil du rasoir et glisse sur son socle de bois. Du sang frais. Pour une trace fraiche.

Peut-être pas une trace vivante ceci dit.






Code by Gali.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #3   2014-09-01, 13:31

Mowgli se redressa dès qu'il entendit son nom, laissant de côté son petit amusement pour rejoindre Hyacinthe et Basile. Ses cheveux dorés dégoulinaient, l'eau de pluie s'égarant sur sa peau et le trempant un peu plus à chaque minute qui s'écoulait. Une grimace souriante s'étira sur ses lèvres lorsque Basile lui offrit une gentille caresse et une petite recommandation, à laquelle l'enfant sauvage répondit par un silencieux hochement de tête. Oui, il serait sage, il était un gentil chien, après tout... C'était ainsi qu'on l'avait élevé depuis son plus jeune âge, ainsi qu'il avait été dressé.
Suivant ses amis, à l'abri de cette peur qui les tenaillait et dont lui-même était épargné en raison de son ignorance, Mowgli savourait l'instant présent, à l'extérieur du cirque, loin de cette cage qu'il occupait quotidiennement et qui lui devenait de plus en plus pesante. Londres... Un instant, il se demanda s'il pourrait voir sa maman. C'était là qu'ils habitaient, après tout... Le souvenir était ténu, mais Mowgli se rappelait tout de même quelques petites choses de cette seule et unique excursion qu'il avait dans la ville, afin de rejoindre le cirque. C'est ainsi que, tout comme Basile, mais pour des raisons bien différentes, il fut attiré par la vision de ce barbier.
Non pas qu'il sache lire quoi que ce soit de ce qui était écrit sur la devanture, mais la brillance de ces lames avait marqué sa mémoire, l'emplissant d'une brève envie de courir à ces choses lumineuses pour les toucher, jouer avec... Mais il avait fallu continuer sa route. Aujourd'hui, c'était différent. D'autant plus que Basile se précipitait déjà dans le bâtiment, tandis qu'une odeur familière venait à nouveau perturber ses sens... Le sang... Sur les rasoirs...
Sans réfléchir, il entra à nouveau, courant à la devanture pour s'emparer de ce qu'il pensait être des jouets brillants, les prenant à pleine main. Refermant ses doigts sur la lame, la douleur ne se fit pas attendre pour Mowgli. Il sursauta, laissant échapper un fort couinement, alors que sa paume se parait d'une plaie béante, saignante. Recroquevillé, surpris, l'enfant sauvage crut à une punition. Et les bruits de pas qui s'approchaient le menaient à penser que le fouet allait bien claquer. Etait-ce Hyacinthe qui venait à lui ou... quelqu'un d'autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Maître Todd

avatar

Maître de Cérémonie


Rôle : Maître de Cérémonie
Messages : 349
Date d'inscription : 23/01/2013


MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #3   2014-09-03, 23:11

Équipe III


Intervention de Maître Todd
Les bruits de pas qui s'approchent résonnent, distordus dans l'écho. Ceux-ci perdent de leur clarté, ne devenant que des murmures de pas, rappelant vaguement le son de gouttes d'eau tombant sur le sol. La porte de l'arrière-boutique, déjà ouverte, laisse alors apparaître une silhouette sombre.

Quel drôle de spectacle elle vous offre du haut de sa stature. Noire, son corps semble n'être qu'un voile tanguant dans l'air, translucide et hypnotique. Pourtant sur cette stature fluide vous pouvez discernez un visage. Difficile à percevoir, à peine visible, un peu blafard. On dirait un masque et celui-ci semble vous sourire, mais cela est difficile à dire, après tout la chose n'est qu'une ombre difficile à distinguer dans la noirceur de la boutique. Pourtant, vous pouvez sans aucun doute entendre ce qui semble être des pleurs. Faibles, méconnaissables, ils sont lents et graves, comme s'il était joué au ralenti sur un tourne-disque, comme la bande-sonore d'un vieux film.

Vous pouvez l'approcher, elle ne bougera pas. Vous réaliserez peut-être qu'elle ne vous perçoit pas vraiment. Au bout d'un moment pourtant, elle finit par s'effacer en laissant sous elle une flaque de sang. Les sons de ses pleurs s'estompent à leur tour, vous laissant dans le silence. Si vous osez pourtant traverser dans l'arrière-boutique, vous trouverez sur le mur des mots gravés d'une lame de barbier. Par endroit, un peu de sang paraît au coin de certains lettres, comme si le mur lui-même saignait. En lisant, les lettres formeront ce qui semblent être le début d'une chanson.... un poème peut-être :

«Dans les rues de Londres,
Le barbier résidait ;
De sa fenêtre,
Le barbier observait ;
L'étendard d'un cirque abandonné,
Qu'au loin il voyait flotté ;
Cet endroit qu'il avait un jour quitté,
Pour se rendre à Londres devenir barbier...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark-circus.forum-canada.com
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #3   2014-09-04, 15:34



   Dernier à entrer dans la boutique du barbier, je regroupe mes cheveux sur le côté d'une épaule pour les serrer entre mes doigts et pouvoir les essorer. Baissant la tête pour entrer aisément sans me cogner à la devanture bancale, happé par un air à la fois chaud et angoissant. Une espèce de sensation d'étouffement. Londres me paraît lugubre et morbide un instant je me dis que je devrais peut-être rentrer au cirque avec mes camarades, oublier cette histoire qui paraît grotesque. Pourquoi le maître aurait-il besoin de nous pour retrouver un vieux clown sénile ? Pourquoi avons-nous trouvés un corps de clown démembré ? Et maintenant ce qui ressemble à un jeu de piste macabre ? Tout cela devient tout simplement grotesque et alors que je suis moi-même attiré par l'arrière boutique, la peur se dissipe pour faire place à l'incompréhension.

Quittant mes pensées et réflexions sous le cri de l'enfant sauvage, je m'empresse d'entremêler nos doigts pour déposer un baiser sur sa plaie. Sentant son sang chaud donner un goût de rouille à mes lèvres pour calmer la pression de l'hémoglobine et lui prouver que tout cela n'est rien de grave. Lorsque le sang ne perle presque plus, je glisse une main dans ses cheveux blonds et en profite pour lui prouver que tout va bien. Qu'il n'a pas a avoir peur. Pas avec nous. Nous sommes doux comme des agneaux. Sans forcer l'enfant à nous suivre, je lui tends mes doigts alors que le poème sanglant apparaît sous le reflet de la lune.

Observant le forain au préalable, je relève un instant mon regard sur l'ombre du fantôme, déclarant d'une voix devenue froide. « Tout ceci n'est qu'une mascarade. » et la nouvelle vue de ce sang frais et odorant me fait détourner le regard, plissant les paupières. J'imagine que notre patron veut simplement nous faire tourner en bourriques, croire des rumeurs et nous détourner de l'intérêt premier de notre vie au cirque. Tout cela n'est qu'une pièce de théâtre pour faire de nous des soumis à sa fureur. Quelqu'un doit nous observer, chercher à savoir ce que l'on pense du cirque, peut-être guette-t-il des méchancetés que l'on pourrait dire à l'encontre de qui que ce soit et nous serions victimes des punitions du maître.

« Sortons d'ici. » et du bout des doigts, j'attire l'enfant sauvage en glissant une main sur ses reins de façon à l'inciter à me suivre. Quittant la boutique sous un cliquetis disposé près de la porte, je m'assois sur le bord du trottoir, glissant mes mains sur mon visage pour pouvoir me remettre les idées en place. Que pensez de tout cela ? Comment réagir ? Je m'assois en tailleur pour laisser le droit à Mowgli de s'asseoir sur mes jambes, levant les yeux vers Basile. « Qu'en penses tu ? » est-ce que je délire seul où tout cela n'a ni queue ni tête ?  Je n'en sais trop rien et préfère demander l'avis du forain, caressant les boucles de l'enfant blond.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #3   

Revenir en haut Aller en bas
 

Événement Deuxième : Équipe #3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Chapitre 13 : Comment entrainer son équipe
» Nouvelle vitesse d'entraînement
» [ RESOLU ] Faire disparaître un personnage + enlever un événement une fois fait
» Petite question entraînement
» Stratégie contre une équipe supérieur
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Dark Circus ::  :: Le Marché Central :: Les boutiques-