Les ragots
du cirque

UN CLIENT Naïa? C'est une âme noire! Une tentatrice! Elle veut notre argent... Et lorsque nous serons dépouillés, elle voudra notre mal! Je le sais... Elle se dit magicienne, mais c'est une sorcière! Un amoureuse de Satan! Et toutes les sorcières sont impures! Ne vous laissez pas séduire par ses yeux de braise, et méfiez-vous de son emprise! Il n'y a qu'une démente qui peut jouer avec l'eau ainsi!
UN DOMPTEUR On dit qu'elle est une sauvageonne! Abandonnée depuis la naissance qui se serait fait élevé par un meute de loup. Pas étonnant qu'elle semble autant dérangée...
THERESA DITE FLEISH Zhuang est très anormal. Il pense très différemment des humains si nous établissons une moyenne. Ce qui fait en sorte qu'il y a des chances qu'il ne soit pas humain. C'est logique. Mais il sait faire de la violence alors il est peut-être humain.
LE LIVREUR DE VIANDE Larry, mon collègue, a disparu récemment... Après avoir vu chacun des artistes en scène, je soupçonne celle qu'on appel la Dummy Puppet. Mais oui! Jouer à la stupide et stoïque est le meilleur moyen de ''prouver'' l'innocence! Mais ses yeux inspirent la mort... Je le vois!
UN CLIENT Non mais c'est quoi ces deux tarées?! Espèces de folles!! Je les ai vu, moi, s'évader de l'asile psychiatrique!! Avec du sang sur leurs vêtements... Comment elles ont pu?! Et avec un air de s'en foutre à la con! Je les reconnais!! Oui, une clown avec un parapluie et une autre avec une perruque rose! Si vous voulez mon avis, elles devraient retourner en psychiatrie! C'est là qu'elles appartiennent, pas au cirque!
UN FORAIN MAL INTENTIONNÉ Oui, oui! Un frère, et sa soeur, dans la même caravane! Puis sa soeur a disparue... Tu parles, ouais! C'est clair qu'il s'en ai débarrassée dès qu'il s'est aperçu que Maître Todd laissait sa soeur plus longtemps sur scène que lui, le salaud! Il se fait appeler Prométhéus! Tenez-vous loin de lui, surtout...
UN CUISINIER Cette petite garce aime bien se faire enculer, haha! En tout cas, apparemment qu'elle peut pas dire le contraire... Bin non, elle est muette! Elle traîne beaucoup avec une petite fille... Une vrai salope, je te dis!
CHARLOTTE WEISS Je ne lui fais pas du tout confiance à cette... Ravenna. Je l'ai vue, l'autre jour, et elle... Elle avait un poignard dissimulé sous sa jupe, à sa cuisse! Pourquoi traîner une telle arme en sachant que l'air du cirque est sécuritaire pour tous ses employés? Et aussi... Je l'ai vu, la nuit, rôder en présence d'une amuseur publique... Elle ne me dit rien qui vaille.
∎ Notre chouchou du mois !!
Le membre du mois est NOM DU MEMBRE pour RAISON RAISON RAISON. Le membre a été choisis par LES MEMBRES DU FORUM/LE STAFF. Merci pour votre participation!



 

Partagez | 
 

 Événement Deuxième : Équipe #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître Todd

avatar

Maître de Cérémonie


Rôle : Maître de Cérémonie
Messages : 349
Date d'inscription : 23/01/2013


MessageSujet: Événement Deuxième : Équipe #2   2014-07-04, 23:36

Intrigue #2





Contexte et consignes
Le lieu de rendez-vous vous a été donné : près de la grille d'entrée du cirque à 21h00. Un forain vous y attend, solennel et une enveloppe à la main. À la lecture de celle-ci se forme trois équipes distinctes avec chacune un lieu à explorer pour retrouver le forain ayant dérobé un objet précieux aux yeux de Maître Todd. Votre équipe et vous-même avez été assigné aux ruelles. Pour une rare fois, vous avez l'autorisation de Maître Todd se sortir de l'enceinte du cirque. Les ruelles sont nombreuses, sinueuses et peu inspirantes pour la plupart des londoniens, surtout à cette heure. Les ruelles sont parfois comme un labyrinthe, prenez garde de ne pas vous y perdre et soyez à l'affut : les cachettes sont plus nombreuses qu'il n'y paraît.

Vous rencontrez maintenant les membres de votre équipe et pouvez vous diriger vers le lieu de vos recherches. Nous vous demandons de faire des réponses d'environ 10 lignes. Il n'y a pas de tour pour ce qui est de la participation dans cette intrigue. Pour l'instant, vous êtes libre à vous même dans vos recherches, vous pouvez indiquer que vous avez trouver des traces, des objets ou autres. S'il des indices majeures doivent arriver en cours de route, celles-ci vous seront fournis par une intervention en cours de jeu. Nous vous demandons de répondre régulièrement pour garder votre équipe en mouvement. Si jamais vous êtes dans l'impossibilité de le faire, veuillez en aviser les membres du staf ainsi que vous coéquipiers.

Amusez-vous bien. N'oubliez pas que les ruelles ne sont pas un terrain de jeu. On y retrouve des gens peu scrupuleux et des objets peu rassurants. Ne vous perdez pas en chemin.


Participants
Bonnie Fisher
Charlotte Weiss
Jack Striker
Marie-Helena Bishop


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark-circus.forum-canada.com
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #2   2014-07-05, 14:59



« Event #2  »

Feat Trois drôles de Dames ♥




Une autorisation spéciale de sortir du Dark Circus ! Bon certes il y avait sans doute plus glamour que les rues de Londres, plus joyeux et accueillant surtout, mais une sortie est une sortie et il ne faut jamais chipoter dessus. D'autant plus qu'il se trouve en charmante compagnie, en plus de sa chienne Happy qui le suit dans cette délicate mission, Jack n'était pas mécontent de se retrouver avec trois jeunes femmes. Bon certes il ne connaît vraiment que Charlie, si adorable et gentille, une vraie petite sœur. Quant aux deux autres, elles ont leurs charmes il faut l'avouer, mais il n'a jamais discuté avec lui de souvenir. Oh ! C'était l'occasion rêvée, parfaite même, qui lui donnait un grand sourire joyeux si caractéristique car après tout rien n'arrive pas hasard.

« Je suis sûr qu'on va assurer les filles ! On le retrouve, on reprend l'objet, et après on va fêter ça tous ensemble ! »

Inutile de dire que le vétérinaire était dans une euphorie totale, prêt à s'amuser et en profiter pour faire connaissance,


Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
Bonnie Fish

avatar

Miss. Grumpy


Rôle : Clown pas drôle
Localisation : Toc toc, je cogne à ta porte.
Messages : 126
Date d'inscription : 16/06/2014
Commentaires : « Si je n'ai pas d'émotions sincères envers eux, est-ce que j'entre dans leur manège ? Le vrai plaisir sadique vient lorsque les émotions sont toutes aussi vraies. Et puisqu'elles sont fausses, je punis leur barbarie par un divertissement qui ne leur donnera qu'un gloussement éphémère. Sinon, j'essaie d'autres alternatives humoristiques pour des raisons de santé. »


MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #2   2014-07-05, 19:20

Spoiler:
 

Le brouillard est noir, la ruelle en face d'elle ne semble pas avoir de fin. On pourrait presque croire que la gravité s'est emmêlée dans ses cordes et qu'elle serait debout sur les parois d'un interminable gouffre. La lune est là, quelque part mais n'aide point pour ses recherches nocturnes. Cette lampe naturelle est infidèle, elle s'amuse à se cacher derrière les nuages sous l'angle auquel est confronté Bonnie et probablement les autres employés, étant donné leur proximité. Ou ce sont les nuages qui font preuve de malice ? La lumière est un besoin pressant pour mener les recherches à bien mais on dirait que l'organisateur de cette poursuite ne s'est pas gêné pour rendre les choses plus pimentées. Ou bien c'est une urgence capitale. Bref. L'obscurité ambiante est présente et par chance Miss. Grumpy compte sur ses yeux pour s'adapter à cet environnement difficile et sale. Les usines et les gens laissent des impuretés un peu partout, c'est bien connu. Néanmoins, pour l'heure, ses pupilles ne sont pas complètement dilatés. Cela attendra.

Un vent de nostalgie parcourt le coeur peu entrain à ce genre de réflexion rêveuse d'ordinaire. Pour Bonnie, c'est comme si une époque entière avait défilé entre sa vie d'avant et l'instant présent, ayant pour milieu de l'histoire sa carrière au cirque. Elle reconnaît certains bâtiments, d'autres non. Elle admire toujours l'aspect carré des briques et des dalles qui forment certaines allés comme les apparences plus biscornues d'édifices plus marginaux en cette plaine de carrées qu'est Londres. La demoiselle inspire un grand coup d'air bien pollué qui est si délectable pour son odorat. L'odeur n'est pas bonne en soit mais ce sens est intimement relié à la mémoire, de bons souvenirs s'échappent donc de la première impression désagréable de l'oxygène londonien. Cependant, malgré toutes ces ressemblances, des différences phénoménales sont observables. Ce brouillard énigmatique omniprésent et cette étrange froideur qui ne cadre pas du tout avec la masse humaine qui peuple la métropole. Ça ne la dérange pas, au contraire, c'est nouveau et joli à regarder, à ses yeux. Toutefois, ces changements la laissent perplexe. Il faut dire qu'elle ne s'est jamais enfuie du cirque depuis son engagement, c'est nouveau pour elle.

Ensuite, il y a l'équipe. Maître Todd n'aurait pas laissé ces employés partir dans tous les sens seuls, il faut croire. Bonnie n'est pas sûre. Mademoiselle fréquente rarement les animaux, et si cela arrive elle les observe avec ses yeux d'enfants ébahis devant un conte remplis de dragons. Ou bien Miss. Grumpy les observe saignants, souffrants sous la faim incassable de Fleish. Elle considère celle-ci comme son amie mais elle ne s'adonne pas à la pratique, c'est de la violence inutile en son cas. Sinon, il y a cette fille... Charlie ? Charlotte ? Une femme à tout faire selon ses souvenirs, ce qu'elle avait toujours trouvé incongrue étant donné sa joliesse naturelle que pourrait envier de nombreuses personnes au cirque, y compris certaines divas. Disons que ça change du stéréotype de l'homme aux gros bras avec un ventre bien garnis. La jeune femme soupire en jugeant ce jugement trop subjectif et donc non-valide pour sa logique mécanique. Ce qu'elle considère comme beau n'est pas la même chose pour les autres. Finalement, la dernière et non la moindre, Marie-Helena Bishop. Elle connaît le nom entier de cette jeune femme, contrairement aux autres. Pourquoi ? Parce qu'elle éveillait son intérêt avant même cette petite expédition. Il faut dire que la femme sait sortir du lot. Pour Bonnie, elle dégage une aura particulière et intrigante, quoique malsaine. La clown connaît assez bien les numéros des monstres de foire mais n'a malheureusement pas encore vu celui de celle qu'on surnomme Body Lover. Double raison qui pousse la curiosité malsaine de Bonnie à s'étendre... Par contre, il faut revenir sur terre. Chaque chose en son temps et la patience est maîtresse chez la demoiselle. Les connaissances se feront plus tard, pour l'heure il y a de l'humain à chasser...

Miss. Grumpy quitte ses observations, son état de transe, pour revenir à la réalité au son de la voix du vétérinaire. Optimiste, c'est le moins qu'on puisse dire et cela a pour effet d'agacer un brin la clown. Le pessimisme et l'optimisme sont que des sources de biais pour l'automate vivant qu'est la jeune femme, seule la neutralité peut donner un jugement crédible. Elle regarde l'homme sans la moindre émotion et s'avance un peu vers lui en laissant traîner son parapluie multicolore qu'elle affectionne tant. Le vent agite la robe grise aux points colorés du clown.

« Si le clown a été assez malin pour échapper à la vigilance de Maître Todd et en plus lui voler un objet qui lui est probablement cher, c'est qu'il ne doit pas être si évident à retrouver et encore moins l'objet en question. Je pense que les Londoniens qui errent dans les ruelles qui nous attendent sont loin d'être hospitaliers, surtout à cette heure, alors je te prierais de prendre un peu plus de considération et de sérieux pour notre mission, merci... »

Bonnie, offusquée contre l'homme ? Pas du tout, elle estime seulement qu'il est important de le préciser pour le bien de la mission. Elle n'oublie pas la politesse non plus, au grand jamais...

«  Il serait sage et sécuritaire de rester groupé mais il serait plus rapide d'explorer si nous étions dispersés en groupe de deux par exemple. »

Deux façons de voir les choses. La demoiselle s'accommodera de ce qui conviendra le mieux aux autres, pour une question d'harmonie. Cela dit, elle préfère la première méthode, on ne sait pas quel genre de monstres se terrent au fin fond des abysses qu'on appelle communément ruelles... La peur n'est pas présente mais l'idée de revenir à la maison, battue ou morte, n'est pas le meilleur scénario envisageable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #2   2014-07-05, 20:39

Spoiler:
 

Marie Helena adorait sortir le soir, se balader sous le faible éclairage de la lune. Mais ce soir, non seulement pouvait-elle apprécier l'ambiance agréablement lugubre qui régnait lorsque la nuit enveloppait tendrement le cirque d'un doux voile de noirceur, mais elle le ferait à l'extérieur de l'enceinte du cirque, dans Londres même. Affublée de ses froufrous habituels ainsi que de ses fameux gants de dentelle noirs, sans bouts de doigts, la jeune femme se présenta à la grille du cirque à l'heure convenue. Ses yeux étaient plus ou moins vivants, mais on sentait à sa manière de se déplacer qu'elle dégageait une sorte de satisfaction enfantine. Cependant, sa joie fut de courte durée lorsqu'elle constata avoir été jumelée avec deux femmes. Il fallait le dire, Marie n'affectionnait pas la gente féminine... Allant jusqu'à la mépriser, même.

Elle reconnu toutefois Charlie. La foraine ne lui inspirait pas trop de mépris, plutôt une sorte d'indifférence positive. Si si, Marie aimait bien Charlie, dans un sens. Elle lui offrit ce qui pouvait ressembler à un sourire, mais qui se révélait être un étrange rictus. Puis elle tourna son regard vers l'autre femme, qu'elle ne connaissait pas réellement. Peut-être de vue, seulement. Se faisant, une vague de répugnance l'a submergea violemment; elle n'avait aucune envie ne serait-ce que de lui adresser la parole.

Enfin, son regard se posa sur l'homme. Ami des animaux, si elle se souvenait bien. O quelque chose du genre... Cependant, il n'avait pas tout à fait l'air d'être d'un genre à l'intéresser, enfin, en parlant du niveau de folie, voire de comportement sombre, choses qu'il ne semblait pas posséder.

Au moment où il ouvrit la bouche, la folle eut envie de vomir. Ses propos débordaient d'une joie trop... Simple, lumineuse, imbécile. La femme inconnue sembla le remettre à sa place, puis posa le dilemme... Faire équipe ou se séparer? Pour Marie, la réponse était simple.

Un rire enfantin, malsain, aigu et érailler s'échappa de ses lèvres alors que ses yeux s'allumèrent brièvement d'une lueur de folie légère.

« C'est bien plus amusant de s'y aventurer seul... Non? »

Sur ces mots, elle inclina sa tête vers la droite, comme si elle n'était rien de plus qu'une poupée désarticulée, et elle offrit un sourire sadique aux membres de l'équipe.
Revenir en haut Aller en bas

Messages : 263
Date d'inscription : 10/03/2013


MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #2   2014-07-05, 21:19



Intrigue #2
 Équipe #2





Charlotte était anxieuse. Une anxiété qu'elle cachait de son mieux. La visite à l'extérieur de l'enceinte lui rappelait de mauvais souvenir. De bons souvenirs en fait, mais les conséquences n'en avaient pas été joyeuses. Elle et Lysander avaient connu les réprimandes suite à leur excursion hors des murs du cirque. Il y avait aussi autre chose qui aidait à augmenter son anxiété : elle n'avait pas pris aucune drogue et la voix dans sa tête s'en donnait à coeur joie. Celle-ci pouvait selon son envie la tourmenter et parler dans sa tête.

Près des autres Charlotte écoutait sans trop osé se prononcer. Ce n'était pas elle qui prenait les décisions, elle était plutôt celle qui suivait le groupe. Elle connaissait tous les artistes du cirque, bien évidemment puisque cela faisait parti de son travail. Les deux femmes de leur groupes ne lui étaient donc pas inconnues, bien qu'elle n'ait jamais eu l'occasion de leur parler longuement. De toute façon, Charlotte entretenait peu de réelles conversations, si ce n'était de Lysander et de Jack. Quel soulagement elle eut d'ailleurs en voyant qu'il était là lui aussi. Jack était apparu au cirque comme un petit rayon de soleil dans son ciel obscur. Outre la prise de substances illicites et la présence de Lysander, il faisait parti des seules choses qui lui permettaient d'apprécier réellement sa vie au cirque et prendre conscience qu'elle n'était pas qu'une servante sans volonté. «Là est le problème ma jolie. Tu ES une servante sans volonté. Oublie tes idées nouvelles de liberté et de délivrance. La drogue n'a que des effets temporaires et Lysander, Jack et les autres ne font qu'emplir ta tête de fausses idées».

Les paroles de la voix la firent se raidir légèrement alors qu'elle restait bien droite, les mains dans le dos. Le positivisme de Jack sembla contraire à l'opinion de dames du groupe. Elle adressa un sourire discret à celui qu'elle considérait comme un frère, comme pour l'encourager et lui dire qu'elle, elle aimait bien sa joie de vivre. Les paroles de Bonnie par contre ne la rassurèrent pas. Jamais elle n'avait exploré Londres et ses ruelles et suite à ses dires, elles lui semblaient encore plus effrayante. Cependant elle avait raison : si quelqu'un avait réussit à dérober quelque chose à Maître Todd et à se cacher dans les rues de Londres, il n'allait pas être évident à retrouver. Marie-Helena était quant à elle un drôle de personnage. Visiblement la meilleure idée était pour elle de se séparer... Charlotte y réfléchit un instant, mais l'idée la charmait peu. Elle préférait qu'il reste grouper. «Ce n'est pas à toi de décider, tu te plieras à leur décision!». Les paroles étaient claires, pourtant elle ne put s'empêcher de s'exprimer, d'une voix calme et faible, restant en retrait.

«Peut-être voudrait-il mieux commencer grouper et voir ensuite s'il est préférable de se disperser, mais je... ce n'est qu'une idée, choisissez ce qu'il vous conviendra et je.. je suivrai»







Dealing with insanity
«DRUGS ARE MY SALVATION.
PLEASE, DON'T JUDGE ME»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #2   2014-07-06, 11:54



« Event #2  »

Feat Trois drôles de Dames ♥


Le moindre qu'on pouvait dire c'est que son enthousiasme était loin d'être partagé, bien au contraire, et le pire même c'est presque qu'il se faisait taper sur les doigts comme un enfant de cinq ans qui n'a pas appris correctement sa leçon. Jack pouvait être très sérieux, il comprenait l'importance de l'objet et que tout ceci ne serait pas une promenade de santé, mais franchement s'il pouvait égailler un peu cette recherche alors il n'allait pas s'en priver.  En rien il décrocha son sourire lorsque la jeune femme au parapluie multicolore et la robe à pois, il préférait juste voir les bons côtés à savoir être sorti du cirque, pas de raison pour s'énerver pour si peu ou quelque chose du même calibre.

Il connaît Londres, il sait comment sont les Londoniens, pas besoin de lui faire un petit topo. Et en y réfléchissant bien Monsieur Todd devait très certainement le savoir, soucieux de ses employés même, la preuve c'est qu'il avait pris soin de ne faire aucun groupe constitué uniquement de filles. Pas que ces dernières sont inférieures aux hommes, oh non ça jamais le vétérinaire le penserait, peut-être juste une sécurité en cas de pépin. Alors la proposition de se séparer ? Non il n'était pas pour, qu'il lui arrive un truc à lui passait mais il ne pourrait jamais se pardonner si les jeunes filles se retrouvent dans des situations compliquées. Enfin il eu presque un doute sur les besoins de les protéger en entendant le rire presque démoniaque et dément, bizarrement elle le rassure pas des masses celle-ci, mais là aussi hors de question de chercher chacun dans son coin.

Ah Charlie ! Heureusement qu'elle était là, vraiment, il était toujours heureux de la voir mais là c'était multiplié du fait de la négative impression que semblait vouloir lui montrer les deux autres. Jack lui adressa un sourire et un clin d’œil complice, depuis le premier jour qu'il l'avait rencontré elle était un véritable soutient et il faisait tout de son côté pour lui rendre le même effet, elle méritait ce qui avait de mieux point final. Acquiesçant à ce qu'elle disait, il était totalement d'accord, même si bon personnellement il en aurait bien aimé aller se détendre en ville.

« J'approuve ce que dit Charlie ! Pour une fois qu'on peut se voir en dehors du cirque on va pas se séparer, en plus les coins sont pas le top niveau sécurité. »

Le mieux restait de mettre en commun leurs compétences propres, chacun avait un don après tout, il serait assez intéressant de voir ce ça donnerait s'ils mélangeaient leur savoir-faire. Toujours aussi souriant il observa les lieux, le coin il connaissait, il fallait trouver des indices si possible. Peut-être que s'ils trouvaient quelque chose sa chienne pourrait le renifler, le pister, ça ce n'était pas sûr puisqu'il ne lui avait jamais appris.

« Il est peut-être connu dans le coin, on devrait essayer de trouver un informateur ? »

Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
Bonnie Fish

avatar

Miss. Grumpy


Rôle : Clown pas drôle
Localisation : Toc toc, je cogne à ta porte.
Messages : 126
Date d'inscription : 16/06/2014
Commentaires : « Si je n'ai pas d'émotions sincères envers eux, est-ce que j'entre dans leur manège ? Le vrai plaisir sadique vient lorsque les émotions sont toutes aussi vraies. Et puisqu'elles sont fausses, je punis leur barbarie par un divertissement qui ne leur donnera qu'un gloussement éphémère. Sinon, j'essaie d'autres alternatives humoristiques pour des raisons de santé. »


MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #2   2014-07-07, 13:03

Un rire qui n'a rien de normal sort des cordes vocales de Marie. Pourquoi rire ? Il n'y a rien de vraiment comique en ce moment, ou bien peut-être que si, comment pourrait-elle le savoir ? Néanmoins, personne ne rit avec elle... Donc Bonnie estime que sa première réflexion est juste. Puis, à voir la tonalité que prend ce rire, il est facile de supposer que celui-ci est sardonique, rien de plus. Partir seul chacun de son côté ? Ce n'est pas productif pour deux sous et les membres de l'expédition pourraient tous commencés à faire les clowns au lieu de chercher un voleur. Par ailleurs, cette phrase est plutôt ironique. Il suffit d'un coup d'oeil rapide pour Bonnie afin d'observer la santé mentale plutôt médiocre de sa compagne. Ou peut-être est-elle seulement un peu excentrique ? Cela pose dilemme et la clown prendrait bien un peu plus de temps pour l'observer elle et son habillement pour émettre des conclusions mais ce ne serait pas poli ni agréable pour Marie. Enfin, pas qu'elle s'en préoccupe vraiment mais dans le cas présent ça pourrait nuire à la mission...

Ce qui est sûr, c'est qu'une aventure en solitaire à l'intérieur des chemins sombres de Londres a un côté poétique et charmant. Une éventualité qui ne déplaît pas à Miss. Grumpy à la base mais pour plusieurs raisons logiques n'a pas de raison d'être. Ensuite, Charlie se prononce sur la question. Elle détourne immédiatement son attention vers elle. Sa petite voix résonne timidement. Un contraste phénoménal aux côtés de l'allégresse de l'autre demoiselle un peu fofolle. Pourtant, elle aurait pu mieux s'affirmer pour défendre son idée. Après tout, elle n'est pas du tout mauvaise et Bonnie lui lance un hochement de tête approbateur. C'est un bon compromis et qui permettra de voir ce qu'il en est avant de partir dans tous les sens. Sans grand étonnement mais sans s'y attendre non plus, la clown constate une certaine affiliation entre le vétérinaire et Charlotte. Le clin d'oeil ne ment pas et cette approbation enthousiaste encore moins. Le langage familier peut aussi être révélateur, toutefois, pas dans ce contexte puisqu'apparemment l'homme est social et jovial en compagnie de pas mal tous les gens présents. En tout cas, le vétérinaire s'avère être plus responsable que tout à l'heure, ce qui est bien. Elle regarde Jack un court moment avant de se retourner vers la femme à tout faire.

« J’approuve Charlie aussi. »


Elle aurait pu se taire mais Bonnie voulait être sûre que son opinion soit prise en compte. Pour cela, rien de vaut mieux que la parole. Ensuite, la demoiselle hausse un sourcil lorsque l’homme parle d’un informateur. C’est une piste d’une étrange intelligence venant de celui qui n’avait pas l’air de prendre au sérieux l’expédition aux premiers abords. Il y a de quoi sentir un petit grain d’étonnement. On dira qu’il serait difficile pour l’autre clown d’avoir des informateurs de l’extérieur puisque selon le contrat, il était de son devoir de rester au cirque. Néanmoins, il est probable qu’il s’est enfui à mainte reprise avec succès. Les pies voleuses ont plus d’un tour dans leur sac.

« C’est une piste qui vaut la peine d’être suivie. Il faudra peut-être discuter avec les charlatans notoires cela dit. »

Qui se ressemble s’assemble, pense Bonnie. Elle fait un pas en avant, puis deux, trois et quatre. Elle estime qu’on a assez perdu de temps en débâtant sur ce qu’il convient de faire. Plus on attend, plus le voleur a du temps pour se cacher. Elle part vers une ruelle, son parapluie à la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 263
Date d'inscription : 10/03/2013


MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #2   2014-07-12, 01:03



Intrigue #2
 Équipe #2





Ce fut avec étonnement que Charlie réalisa que son opinion avait été prise en compte et visiblement approuvée par la majorité. Marie Helena ne s'était pas encore prononcé, mais cela ne semblait pas déranger Bonnie qui avait déjà commencé à s'aventurer dans les ruelles. Charlotte hésita un instant, tournant la tête vers Jack comme si elle cherchait son approbation. À son tour, elle entama quelques pas, ne voulant pas rester derrière.

Cette expédition hors du cirque, étonnamment, ne lui faisait pas particulièrement plaisir. Cela ramenait des souvenirs, bien sûr charmants, mais qui avaient suivi du courroux de Maître Todd. Plus ils avançaient dans les ruelles et plus Charlotte laissait paraître des signes de nervosité. Jouant avec ses doigts, elle regardait en face d'elle essayant de paraître le plus calme possible. Un masque qui ne trompait personne. Charlotte n'avait pas peur dans l'enceinte du cirque. C'était son chez elle, elle y était protégée. Peut-être pas de la violence des artistes, mais cela elle savait le gérer. Dans cette ruelle, elle était hors de sa zone de confort. Au cirque elle connaissait l'emplacement de chaque tente, de chaque kiosque. Hors de celui-ci, elle ignorait tout, n'ayant que peu de souvenirs de sa vie avant son arrivée au cirque.

L'idée de Jack était bonne, excellente même, mais elle ne se voyait pas être celle qui prendrait parole face à ce que Bonnie appelait ''les charlatans notoires''. Tournant la tête, elle regardait la troupe qu'il formait. Bonnie était rassurante avec sa vivacité et ses prises de décision rapide. Jack quant à lui n'était peut-être pas le meneur de leur troupe, mais il était le seul qu'elle connaissait, l'une des seules personnes à qui elle faisait réellement confiance. Marie-Helena était un personnage de mystère qui lui inspirait divers sentiment. Portant, étant artiste, elle se devait de la respecter et de lui démonter la plus grande servitude. «Voilà où est ta place : la servitude et l'obéissance».

C'était vrai. Voilà ce qu'on avait toujours attendu d'elle, pourtant les choses avaient changés au cirque. Parfois, elle s'échappa dans cet autre univers où elle n'avait comme maître qu'elle même. À cet instant cependant, ce monde n'existait pas et c'est la démarche constante et la tête droite qu'elle avançait, avec en tête l'idée de réussir la mission. Il lui fallait trouver ce que Maître Todd avait égaré. Jamais elle ne l'avait vu ainsi. Il restait toujours si calme, mais face à la disparition de cet objet, il avait semblé... paniqué. Peut-être se faisait-elle des idées.

À cet instant, elle regardait du coin de l'oeil autour d'elle. Bonnie avançait avec assurance et elle en faisait de même, mais si cela n'était que façade. Elle voyait des ombres dansées dans les coins des ruelles. Des ivrognes et des clochards qui ne demandaient que la venue de quelques bien nantis pour s'emparer de quelques bijoux. Sans s'en rendre compte, Charlie se colla un peu plus à Jack, échappant un petit soupir d'incertitude.

«À moins avis, ce ne sont pas les charlatans qui manquent par ici...»







Dealing with insanity
«DRUGS ARE MY SALVATION.
PLEASE, DON'T JUDGE ME»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #2   2014-07-15, 05:32



« Event #2  »

Feat Trois drôles de Dames ♥


Au moins la brunette et lui tombaient en accord sur le fait que Charlie avait la bonne solution, rien d'étonnement à ça si on voulait son avis car celle qui voyait comme une petite sœur avait plus de ressources insoupçonnées qu'elle voulait bien l'avouer, car les rues de Londres à cette heure-ci de la nuit portait son lot de surprises. De mauvaises surprises surtout. Oui Jack connaissait bien les lieux, non pas de les avoir fréquentés directement ça n'était nullement son genre, juste qu'il se souvenait avoir pris ce chemin pendant quatre longues années pour aller travailler à l'asile. Il y aurait eu de quoi devenir fou dans cet endroit, enfin plutôt à finir avec les patients, et heureusement qu'il ne laissait jamais démoraliser ou autres sinon il n'aurait su comment les choses auraient pu se finir. Mais toutes choses qui arrivent apportent du positif, c'est sa devise, la preuve étant qu'il savait par quelles ruelles passer et le chemin à suivre s'il fallait rentrer par la suite.

Le vétérinaire sourit de plus belle lorsqu'on lui annonça que l'idée de l'informateur était plutôt pas mal, oui quand il se donnait la peine de se mettre à fond pour une chose il ne faisait pas à moitié, bien qu'il soit vrai qu'à le voir comme ça il passait plus pour le rigolo de service en fin de compte. Pas grave, ce n'est pas ça qui allait l'empêcher de diffuser sa bonne humeur, Londres était déjà assez déprimante comme ça sans pour autant rajouter un parpaing de déprime en plus. Et puis il n'y avait aucune raison de ne pas être heureux, vraiment, cette sortie en dehors du cirque ne pouvait que leur faire du bien à tous et il était même sûr qu'il allait réussir à sympathiser avec les deux femmes qui lui restaient encore inconnues. Bien qu'il avouât volontiers d'être quelque peu rassuré d'avoir Charlotte ici, non pas pour le côté défensif ou quoique ce soit dans la même lignée, juste qu'il était toujours agréable d'avoir une connaissance dans le lot.

Il suivit donc la brunette qui, semblait-il, était devenue chef de l'expédition et ça n'était pas forcément pour lui déplaire. Mais à ne pas s'y méprendre, loin l'idée d'être dans une optique drague ou quoique ce soit d'autre, juste qu'il est bien plus à l'aise quand quelqu'un d'autre que lui prend les directives. Jack était plus du genre à exécuter, donner des idées par-ci par-là, qu'ordonner aux autres car ça ne conciliait nullement avec sa nature. S'il pouvait aider d'une manière ou d'une autre, dont ici en faisait le brave petit soldat, alors ça lui convenait absolument. La preuve étant qu'il passa un bras autour des épaules de Charlie pour lui signifier qu'il ne lui arriverait rien, sa petite sœur de cœur n'aurait rien à craindre de la population de la nuit tant qu'il serait dans le coin, d'ailleurs il était hors de question que l'une des trois se retrouve blessée même.

« En effet ça grouille pas mal dans le coin même. Il n'y a qu'à interroger un de ces gars et je suis sûr qu'il voudra nous vendre un truc. »

Chacun survivait comme il pouvait dans ses rues, entre vols et autres métiers assez dégradants il y avait de quoi faire, et plus ils avançaient plus Jack se disait que ce n'était pas un spectacle pour Charlotte. Oui parfois c'était quand même difficile de voir du bon dans ce qui nous entoure, les rues étaient nauséabondes et ce dans plusieurs sens du terme, et là il peinait vraiment à ressortir du positif de tout ça. Ah si c'était dans une rue comme ça qu'il avait trouvé Happy, elle n'était qu'un chiot de deux mois, et maintenant elle était sa fidèle compagne d'aventures. Même si quelque part l'idée d'un chien abandonné était révoltante, pire que ça pour le vétérinaire, au moins il avait la consolation de se dire qu'il l'avait sauvé de ce mauvais pas. En parlant de ça il porta un regard sur sa  petite bête qui marchait fidèlement à côté, tout en gardant pour sa part les épaules de la jeune fille, se demandant si elle pouvait renifler quelque chose.

« Sinon c'est qu'une idée mais... Peut-être que si on trouve une piste avec des traces ou autres alors Happy pourrait essayer de suivre l'odeur, je sais pas vraiment si elle pourrait mais ça vaut le coup d'essayer ? Il faut juste qu'on trouve un petit indice. »

Qui ne tente rien à rien, celui qui attend sans rien faire ne pourra jamais voir les merveilles du monde ou trouver ce qu'il cherche, et si ça ne marchait pas alors tant pis.

Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
Maître Todd

avatar

Maître de Cérémonie


Rôle : Maître de Cérémonie
Messages : 349
Date d'inscription : 23/01/2013


MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #2   2014-07-18, 20:04

Équipe II


Intervention de Maître Todd
Les ruelles semblent n’avoir aucune fin. Les explorer est une course de longue haleine et vous avez encore beaucoup de chemin à faire pour pouvoir prétendre en avoir fait le tour. L’idée de trouver un informateur vous permet de continuer à avancer, mais il est difficile de demander à quelqu’un des informations quand il n’y a personne ou encore que les personnes que l’on aperçoit au loin s’enfuient. Vous et votre groupe tournez finalement le coin d’une ruelle. Êtes-vous prêt à ce qui vous attend au détour? À peine avez-vous tourner le coin que vous voyez devant vous une grande allée dans laquelle se trouve quelques sacs d’ordure. Ce qui vous frappe d’abord sera surement l’odeur nauséabonde. Une odeur de chair en putréfaction on dirait, qui vous brûlent les yeux et vous étouffent. Ce n’est quand vous approchant que vous remarquez que les sacs d’ordure ne contiennent pas que des déchets, mais bien des corps. Petits, frêles… polus. Ce sont des petits animaux, chiens et chats, qui ont été tués visiblement, même éventrés. Parmi ces corps, peut-être remarquerez-vous le costume de clown qui couvre l’un des canins ensanglantés.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark-circus.forum-canada.com
Bonnie Fish

avatar

Miss. Grumpy


Rôle : Clown pas drôle
Localisation : Toc toc, je cogne à ta porte.
Messages : 126
Date d'inscription : 16/06/2014
Commentaires : « Si je n'ai pas d'émotions sincères envers eux, est-ce que j'entre dans leur manège ? Le vrai plaisir sadique vient lorsque les émotions sont toutes aussi vraies. Et puisqu'elles sont fausses, je punis leur barbarie par un divertissement qui ne leur donnera qu'un gloussement éphémère. Sinon, j'essaie d'autres alternatives humoristiques pour des raisons de santé. »


MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #2   2014-07-23, 16:17

Décidément, Londres avait bien changé depuis sa dernière visite qui remonte à bien longtemps. Certes, il peut se passer bien des choses en peu de temps mais elle ne s'attendait pas à une défiguration telle du paysage. Il est poétique d'observer la noirceur et le brouillard ambiants, ça n'en reste pas moins un changement radical. Même les gens semblent avoir perdus ce qui leur reste de politesse. Leurs silhouettes sont lointaines et fuient à la seule vision du groupe. C'est loin d'être hospitalier. Bonnie est la première à avoir mis en lumière les moeurs peu accueillantes des Londoniens qui se terrent dans les ruelles et s'entassent dans les quartiers ouvriers. Toutefois, elle s'attendait à ce que ça soit comme dans ses souvenirs malgré la nuit. C'est-à-dire, vivant et remplis de gens qui déambulent partout. Et non, il n'y a rien de tout ça. Que de l'obscurité et le silence. Miss. Grumpy réfléchis tant bien que mal à ce qui aurait pu provoquer ces bouleversements. Il faut dire qu'elle n'a pas suivi l'actualité depuis belle lurette. Par conséquent, elle note mentalement de s'acheter un journal dans les jours qui suivent et mener son enquête. Eh oui, cela a de quoi attiser sa curiosité. Un enfant prend ses jambes à son cou au loin. La demoiselle soupire. L'âge aurait-il eu des effets si néfastes sur elle ? Bon, elle n'a que vingt-cinq ans, mais on ne sait jamais. Sur cette réflexion purement vaniteuse. Néanmoins, analysez l'état des habitants de Londres et la ville elle-même n'est pas son objectif principal. Elle est aux aguets, prête à se pencher sur le premier détail pouvant mener vers le voleur...

Le groupe arrive à une allée plutôt grande où est jonchée des sacs d'ordures. Rien de particulier dira-t-on mais l'odeur est différente. La puanteur est plus prenante, plus agressante qu'à l'ordinaire. De la chair en décomposition, surement. Comment le sait-elle ? Eh bien, en fréquentant certaines personnes, on commence à pouvoir faire la différence. Puis, elle a déjà sentie de la viande à varier, ce qui n'a pas un arôme si indistinct à ce qu'on peut ressentir ici. L'atmosphère est violente, au point où respirer n'est plus un réflexe si anodin que cela. Bonnie est stoïque et évite de se plaindre de la mauvaise qualité de l'air (pire qu'avant) mais n'en pense pas moins. Elle est impassible. Elle accélère le pas à l'intérieur de l'allée pour passer rapidement ce coin spécialement infect de la ville avant d'apercevoir un détail qui cloche. Ce n'est pas des restants de viande de la boucherie locale qu'on a jetés là. Enfin, si, c'est de la viande, mais pas celle qu'on veut voir. Elle se rapproche d'un sac pour y apercevoir du poil parfois un peu rougeâtre d'abord. Puis, en fouillant avec délicatesse grâce à la pointe de son parapluie, elle découvre des entrailles de toutes sortes. Bonnie identifie les bêtes massacrées comme étant des chats et des chiens principalement. Est-ce l'oeuvre d'un malade ou celui d'un agent chargé à limiter l'invasion animalière à l'intérieur de la métropole ? Plus elle y pense, plus Miss. Grumpy opterait pour la théorie du fou tueur. Un professionnel n'aurait pas laissé ces cadavres à la merci d'une population de rat et d'insectes grandissante, à moins que les bourgeois se foutent encore plus des ouvriers qu'elle le pense. Elle sort le bout de son parapluie du sac et frotte le tout contre le sol pour le nettoyer un peu. Mademoiselle Fish terminera le nettoyage à la maison.

« Pour les plus sensibles ou facilement dégoûtés, je vous déconseille de regarder à l'intérieur des sacs. »

Elle ne regarde personne. Elle ne vise personne. Son ton de voix est neutre. Ce n'était qu'une question de responsabilité d'alerter les gens, un simple avertissement pour les prévenir d'un éventuel méchant cadeau sur leur chemin. Par contre, s'il y en a un qui pleure ou désire retourner au chaud dans son lit à cause de ça, Fish trouverait cela bien embêtant. Cependant, Bonnie ne soupçonne pas pour l'instant ces sacs ensanglantés d'être la prochaine piste à suivre, le costume est dans son angle mort après tout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 263
Date d'inscription : 10/03/2013


MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #2   2014-07-30, 22:32



Intrigue #2
 Équipe #2





Charlotte ne se sentait pas à sa place, pas dans son élément. Non pas à cause de la noirceur des lieux, ça elle en avait l'habitude. Au cirque, la noirceur était une part de l'univers. Elle avait été élevé dans un monde mystérieux, sombre dans lequel la violence et l'horreur jouaient toujours un rôle plus ou moins grand. C'était plutôt le fait d'être confronté à cette noirceur, mais à l'extérieur d'un endroit où elle était habitué d'être. Londres? Elle n'en avait que peu de souvenirs à vrai dire. Les seuls souvenirs clairs qu'elle en avait étaient ceux de son expédition interdite hors du cirque avec Lysander. Une balade qui s'était terminé par des remontrances de la part de Maître Todd. Heureusement pour elle, Lysander avait été là pour éviter qu'ils ne se fassent gronder trop sévèrement. Il n'en restait pas moins qu'après cela, elle n'avait plus vraiment eu envie de retrouver les rues de Londres. Encore moins à cet instant, par une telle noirceur et dans des ruelles qui inspiraient le doute et la crainte.

Cette fois, elle n'était pas dans son élément et elle n'était pas sous les effets de la drogue pour la soustraite à l'inconfort. À cette pensée, elle entendit le ricanement de la voix dans sa tête, sans plus. Celle-ci était encore plus méchante et présente depuis qu'elle avait trouvé le moyen occasionnel de s'en soustraire. C'était un cercle vicieux. Plus elle prenait de la drogue, plus la voix était présente dans ses moments de répit et par conséquent... Charlie en prenait de plus en plus, pour l'entendre de moins en moins. Sa nervosité baissa d'un cran quand elle sentit le bras de Jack autour de son épaule. Jack. Il était un ami, plus que ça sans aucun doute, comme un grand frère. Elle n'avait pas osé lui avoué, lui dire pour la drogue qu'elle consommait avec Crystal. Elle savait au fond d'elle, même si elle se persuadait qu'elle ne faisait rien de mal, que Jack serait surement déçue d'elle. C'était un secret qu'elle avait, un autre, qui la hantait parfois lui aussi.

Charlotte glissa un instant sa main sur la tête d'Happy. Le chien de son frère de coeur était une bête magnifique qui avait toujours su la rendre heureuse. Ils étaient tous deux, Jack et son chien, des êtes qui rendaient la vie au cirque plus lumineuse. Jack était connu pour son optimisme. Si certains n'aimaient pas cela, Charlotte l'adorait au contraire. Particulièrement dans un instant comme celui-ci. Il restait souriant et offrait toujours des solutions posées. D'ailleurs, il apportait de nouvelles pistes pour interroger des gens qui pourraient, éventuellement, les aider.

Leur recherche avança, mais d'une toute autre manière qu'ils ne l'avaient espéré. En tournant le coin d'une ruelle, une odeur horrible arriva à leurs narines. Charlotte eut un mouvement de recul en franchissant le coin et en arrivant devant cette ruelle sombre et dégoutante. Il y avait là une odeur qu'elle reconnaissait vaguement. Celle-ci lui était familière, mais à un niveau beaucoup moins intense. C'était répugnant, une odeur qui soulève le coeur et brûle les yeux par son intensité. Charlotte osa un pas, se resserrant un peu plus contre Jack comme une enfant qui aurait peur. «Trouillarde», lui lança la voix dans sa tête d'un ton de pur méchanceté. Bien sur, Bonnie les prévient que mieux valait ne pas regarder, mais il était difficile de ne pas le faire. Du bout du pied, Charlotte ouvrit un sac qui se trouvait près d'elle. Le corps moue et sans vie d'un chat en tomba alors, ensanglanté et désarticulé. Avec un hoquet de surprise, et bien malgré elle de peur, Charlie fit volte face pour se nicher contre Jack, cachant son visage contre lui. Charlotte avait vu des animaux morts auparavant : dans le cirque, c'était chose courante que le décès de certains animaux. Jamais cependant, elle n'avait vu une telle chose, un corps si boursouflé. Elle avait vite compris qu'il ne s'agissait pas que d'un corps... Bonnie en avait vu aussi... Se pouvait-il que ces sacs en contiennent tous? C'était cette idée qui l'avait horrifiée. Elle n'osait regarder. Elle n'avait pas la nausée face à ce spectacle, mais cela n'empêchait pas qu'elle ne voulait pas voir. De nouveau, la voix dans sa tête eut un grand rire : «Et voilà, petite Charlie a encore peur de tout. Petite Charlie craint les animaux morts? C'est ça, continue de fermer les yeux. Mets-toi la tête dans le sable. Jouer les faibles est un rôle qui te sied si bien...»









Dealing with insanity
«DRUGS ARE MY SALVATION.
PLEASE, DON'T JUDGE ME»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rôle : jongleuse.
Age : 24
Localisation : probablement aux cages des fauves.
precious, precious blood.
Messages : 2551
Date d'inscription : 07/03/2013
Commentaires :
love
your
skin



MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #2   2014-09-13, 21:17

J'entendis des voix et me redressai d'un sec coup. Je tournai mes yeux dans leur globe vers les échos d'une voix féminine. Ou plusieurs voix féminines. Je n'aurais su dire encore. Des ombres dansaient sur les briques des ruelles, immenses et sinistres. Sans quitter le tout des yeux, je glissai à ma compagne:

- Nous sommes pas seules.

Alors je la pris par le bras, une fois de plus, et la traînai avec moi vers ces bruits. Sans trop de vitesse, ni trop de bruit: s'il s'agissait d'un ennemi, il fallait les surprendre avant qu'eux ne le fasse. Ils n'étaient pas trop loin, juste après ce tournant de ruelle, et je me plaçai derrière l'acrobate et la poussai vers eux. Je préférais qu'elle engendre la conversation tandis que je surveillais nos arrières... ainsi que les amas de cadavres de chats. S'il s'agissait d'ennemis, elle était bien plus bâti que moi de toute façon pour leur faire face.

C'était de la simple logique, rien d'autre.


IT IS LOGIC TO BECOME A BEAST


just a beast can kill another beast. you statically might have the chance to kill it before it kills you. — made by boogylou


CLICK TO LEARN
CLICK TO RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître Todd

avatar

Maître de Cérémonie


Rôle : Maître de Cérémonie
Messages : 349
Date d'inscription : 23/01/2013


MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #2   2014-10-18, 23:04

Équipes I et II


Conclusion à l'intrigue
Vous vous êtes retrouvés, groupe nombreux dans ces ruelles sombres. Vous avez erré surement longtemps dans ces ruelles. Rapidement cependant les pistes se sont arrêtés. Vous aurez beau revenir sur vos pas : le sang a disparu. Comme si rien ne s'était jamais passé. Cependant, vous n'êtes pas idiot, comme serait-il possible que rien de tout cela ne soit vrai, vous l'avez tous vu!

Avec le temps, vous en viendrez à la conclusion que le mieux est de rentrer au cirque. Vous constaterez alors que certains sont déjà de retour, offrant à Maître Todd un objet anodin : un petit cahier noir. Maître Todd vous regarde sans réelle expression, vous incitant sans cérémonie à aller vous coucher sans plus attendre. Pourquoi Maître Todd semble-t-il avoir éprouvé tant de reconnaissance pour les trois autres alors que vous n'avez droit qu'à l'indifférence? Que pouvait bien être l'objet pour lequel Maître Todd vous a demandé de partir à Londres, en pleine nuit? Un simple cahier noir?

Absurde ou pas, Maître Todd reste muet, mais semble soudainement plus mystérieux, plus méfiant aussi. Quelque chose s'est passé cette nuit là, mais vous n'aurez de lui aucune explication. Cependant, ce qui s'est passé à Londres est-il vraiment terminé?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark-circus.forum-canada.com
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Événement Deuxième : Équipe #2   

Revenir en haut Aller en bas
 

Événement Deuxième : Équipe #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Chapitre 13 : Comment entrainer son équipe
» Nouvelle vitesse d'entraînement
» [ RESOLU ] Faire disparaître un personnage + enlever un événement une fois fait
» Petite question entraînement
» Stratégie contre une équipe supérieur
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Dark Circus ::  :: Les Bas Quartiers :: Les ruelles-