Les ragots
du cirque

UN CLIENT Naïa? C'est une âme noire! Une tentatrice! Elle veut notre argent... Et lorsque nous serons dépouillés, elle voudra notre mal! Je le sais... Elle se dit magicienne, mais c'est une sorcière! Un amoureuse de Satan! Et toutes les sorcières sont impures! Ne vous laissez pas séduire par ses yeux de braise, et méfiez-vous de son emprise! Il n'y a qu'une démente qui peut jouer avec l'eau ainsi!
UN DOMPTEUR On dit qu'elle est une sauvageonne! Abandonnée depuis la naissance qui se serait fait élevé par un meute de loup. Pas étonnant qu'elle semble autant dérangée...
THERESA DITE FLEISH Zhuang est très anormal. Il pense très différemment des humains si nous établissons une moyenne. Ce qui fait en sorte qu'il y a des chances qu'il ne soit pas humain. C'est logique. Mais il sait faire de la violence alors il est peut-être humain.
LE LIVREUR DE VIANDE Larry, mon collègue, a disparu récemment... Après avoir vu chacun des artistes en scène, je soupçonne celle qu'on appel la Dummy Puppet. Mais oui! Jouer à la stupide et stoïque est le meilleur moyen de ''prouver'' l'innocence! Mais ses yeux inspirent la mort... Je le vois!
UN CLIENT Non mais c'est quoi ces deux tarées?! Espèces de folles!! Je les ai vu, moi, s'évader de l'asile psychiatrique!! Avec du sang sur leurs vêtements... Comment elles ont pu?! Et avec un air de s'en foutre à la con! Je les reconnais!! Oui, une clown avec un parapluie et une autre avec une perruque rose! Si vous voulez mon avis, elles devraient retourner en psychiatrie! C'est là qu'elles appartiennent, pas au cirque!
UN FORAIN MAL INTENTIONNÉ Oui, oui! Un frère, et sa soeur, dans la même caravane! Puis sa soeur a disparue... Tu parles, ouais! C'est clair qu'il s'en ai débarrassée dès qu'il s'est aperçu que Maître Todd laissait sa soeur plus longtemps sur scène que lui, le salaud! Il se fait appeler Prométhéus! Tenez-vous loin de lui, surtout...
UN CUISINIER Cette petite garce aime bien se faire enculer, haha! En tout cas, apparemment qu'elle peut pas dire le contraire... Bin non, elle est muette! Elle traîne beaucoup avec une petite fille... Une vrai salope, je te dis!
CHARLOTTE WEISS Je ne lui fais pas du tout confiance à cette... Ravenna. Je l'ai vue, l'autre jour, et elle... Elle avait un poignard dissimulé sous sa jupe, à sa cuisse! Pourquoi traîner une telle arme en sachant que l'air du cirque est sécuritaire pour tous ses employés? Et aussi... Je l'ai vu, la nuit, rôder en présence d'une amuseur publique... Elle ne me dit rien qui vaille.
∎ Notre chouchou du mois !!
Le membre du mois est NOM DU MEMBRE pour RAISON RAISON RAISON. Le membre a été choisis par LES MEMBRES DU FORUM/LE STAFF. Merci pour votre participation!



 

Partagez | 
 

 Tu veux voler avec moi ? - Hyacinthe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Tu veux voler avec moi ? - Hyacinthe    2014-07-10, 07:59

    Lilith était arrivé la veille dans ce drôle de lieu. La blondinette n'y avait encore rencontré personne, en même temps elle était reste toute la journée avec ses oiseaux, jouant avec eux comme une gamine de 5 ans, c'était en quelque sorte un peu ce qu'elle était, une enfant. Mais elle, elle s'en fichait, elle était bien comme elle était et le reste n'avait aucune importance. Si bien qu'elle n'avait pas mangé de la journée, voulant profiter de ses oiseaux au maximum. Quand le soir arriva malgré tout, Lilith du respecter le couvre feue t rentra dans sa caravane seule, sans aucuns de ses oiseaux. Se mettant dans sa tenu du soir, elle partit pour se coucher mais il lui était impossible de s'endormir. Le lit était trop dur, puis c'est la première fois qu'elle ne dormait pas chez elle, cela l'a perturbé. Se levant et commença les cent pas dans sa petite caravane, Lilith se planta alors devant la porte, la fixant avec la folle envie de sortir prendre l'air. Se mordant la lèvres inférieurs, la petite blonde enfila une longue veste blanche et noua le lien autour de sa taille, enfila ses chaussons et sortit doucement de sa caravane.

    Lilith se glissait dans la pénombre comme un petit fantôme, l'air frais lui faisait du bien, sa peau paraissait encore plus blanche avec la faible lueur de la lune et son gilet flottait légèrement derrière elle. Ses pas la menèrent presque instinctivement aux niveaux des cages des animaux. Un large sourire se peignit sur son visage alors qu'elle se dirigeait vers la cage de ses oiseaux.

    - Bonsoir ! murmura le petit oiseau sans cesser de sourire.

    Lilith enleva un collier sur lequel était accroché la clé de la cage, la blonde ouvrit alors doucement cette cage et glissa sa main à l'intérieur, un oiseau se posa sur sa main, son corbeau, Black pearl. Les corbeaux n'étaient pas les plus appréciés des oiseaux mais la blonde les trouvait des plus magnifique. Il rajoutait quelque chose de sombre à son numero, quelque chose de mystérieux aussi. Lilith le sortit alors de la cage et le caressa tout doucement en souriant de façon tendre, presque maternellement. Depuis le jour ou elle avait recueillit Plume, quelque chose d'étrange c'était produit, comme un lien qui la lié aux oiseaux. C'était étrange, mais cela avait apporté beaucoup à la jeune fille. Black pearl laissa sk échapper un long croassement, comme pour montrer qu'il était content que la blonde soit là. Lilith sourit encore plus et le laissa s'envoler un petit peu, il tourna alors autour d'elle en croassant et la blonde ria aux éclats en le suivant du regard. Puis elle se stoppa net en entendant un bruit. Black pearl se posa sur son épaule et croassa quelques instants puis se calma. Lilith le caressa doucement pour le rassurer.

    - Ce n'était rien, tout le monde dors à cette heure ci !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Tu veux voler avec moi ? - Hyacinthe    2014-07-11, 10:21


    Ce soir encore le sommeil n'était pas venu et je me retrouvais seul à errer dans les allées sableuses du cirque. Observant silencieusement le ciel pour une fois couvert d'étoiles. Comme si de petites lumières éclairés la galaxie sombre du cirque. Les bras croisés contre mon torse maigre caché dans un haut long vraiment trop ample. Une façon d'être habillé tout en étant dénudé. Étrange créature de la nuit. Observant longuement le chapiteau coloré dressé tristement au milieu de la place publique. Une espèce d'appel à la fête dramatique. Indécis mais solitaire, je décide d'y pénétrer en poussant les pans de couleurs ternis. Avançant à petits pas par les coulisses en imaginant qu'il serait peut-être intéressant de reprendre mon travail d'acrobate. De m'entraîner toute la nuit jusqu'à ce que le sommeil m'englobe et me fasse tomber de sommeil sur le sable blanc.

Mes doigts glissent le long d'un coffre pour l'ouvrir et attraper quelques rubans colorés que je caresse pour les enrouler autour de mon bras. La présence de la jeune dompteuse ne me vient pas à l'esprit malgré son discours avec les oiseaux, obnubilé par le fait de prendre mes tissus. Le coffre fermé et les rubans convenablement entourés autour de mes poignets pour ne pas toucher le sol et risquer de ce salir, je m'avance à petits pas jusqu'au chapiteau. Passant des coulisses à la scène, je reste un instant immobile à observer la demoiselle. Voir plus particulièrement l'oiseau noir qui est posé sur son épaule.

Son regard percent et son bec violent. La couleur de son plumage sombre. J'en reste immobile. L'animal a toujours été mon surnom. Mon nom de scène ici. J'ai rêvé d'en apprivoisé un. D'en sauver un d'une quelconque blessure et d'en faire mon ami le plus fidèle. Incapable de détourner mon regard vairon du corbeau. Impossible de m'excuser auprès de l'inconnue de ma venue ici. Obnubilé par l'animal.

Après quelques instants de silence, je me reprends et pince mes lèvres maquillées d'un léger rouge sang pour murmurer quelques mots. « Excusez moi. » arrivais-je simplement à déclarer comme pour attirer son attention. Excusez ma venue, mon manque de tact et tout cela. Instinctivement, je recroise mes bras contre mon torse. Position de défense alors que ma voix se remet à vibrer malgré moi. « Vous êtes nouvelle ici... » plus une affirmation à haute voix qu'une véritable question. Les lèvres pincées et les rubans pastels entourés autour de mes bras, je n'ose ni avancer ni partir. Comme bloqué. Incapable de savoir qu'elle est la meilleur initiative.



Dernière édition par Hyacinthe O'Kowski le 2014-08-13, 05:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Tu veux voler avec moi ? - Hyacinthe    2014-07-15, 14:10

    Non, pas tout le monde dormait à cette heure de la nuit. Lilith n'avait en aucun cas remarqué le jeune homme qui était arrivé peu après elle. Oui, la blonde était trop concentré sur son oiseau à tel point qu'elle sursauta en en tendant je. Voix, la réveillant en quelque sorte. Lilith avait eu la respiration coupé par la peur, et se tournant pour voir le garçon elle se remit à respirer, incapable de dire quoi que ça soit de censé. Il lui aviatrice ait une peur monstre et son cœur tambourinait tellement fort contre sa poitrine qu'elle se demandait s'il pouvait l'entendre. De plus son corbeau lâcha un long croassement avant de s'envoler pour tourner autour d'eux. Lilith le fixa un instant en train de voler avant de remporter son regard sur le jeune homme qui la désigna comme étant une nouvelle. Elle s'apaisa doucement en chuchotant un timide : " oui " à peine permit le tout en joignant sa parole à un geste positif de la tête.

    Ça c'est certain qu'elle était nouvelle, elle n'avait encore rencontré personne. Juste croisé des gens mais avec à u unes personnes elle n'avait échangé de mots, trop dans la lune pour leur prêter attention. Elle était comme ça la Lilith. Fallait venir la chercher, elle ne viendrait jamais d'elle même. Son regard se posa sur les rubans qui entouraient le bras du jeune homme et ses yeux s'illuminer et. Elle les trouva ravissant. Si bien qu'elle aurait aimé jouer avec mais n'en fit rien et planta son regard dans celui du garçon. Il était assez effrayant à première vu, puis son regard était d'une telle intensité qu'il perturba un peu la jeune fille qui en oublia ses bonnes manières. Mais elle se reprit bien vite et un léger sourire rêveur sur les lèvres elle lâcha simplement :

    -Lilith Jonhson, dresseuse d'oiseaux.

    La petite blonde espérait que le garçon au regard veron se présente à son tour. Elle n'était même plus sur ses gardes et n'avait plus peur. Peut être qu'elle devrait tout de même se méfier ? Si il arrivait quelque chose son corbeau la protègerais, mais qu'est ce qu'un animal peut faire face à un humain ? De plus un oiseau ! Il se posa d'ailleurs entre lilith et l'inconnu en le fixant. Black pearl pencha sa petite tête sur le côté sans le quitter des yeux. Lilith lâcha un long mais doux et presque silencieux : " Wow ". Elle regardait son oiseau admirative. C'était la première fois qu'il était si calme face à un inconnu.elle siffla en tendant la main vers son corbeau pour qu'il vienne et il se posa docilement sur sa main.

    - Voici l'un de mes oiseaux. Souffla Lilith.

    La moindre des choses était de le présenter étant donné qu'il ne pouvait pas le faire de lui même. Lilith sourit ensuite doucement à l'inconnu comme pour l'encourager à se présenter également. Avec ces rubans aux jolies couleurs pastels, c'était sûrement un acrobate ou danseur lui. Elle avait quelque peu hâte de savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Tu veux voler avec moi ? - Hyacinthe    2014-07-19, 08:06


    Rester ainsi statique pourrait lui faire croire que je la toise alors je me permets de baisser un instant mon regard vairon sur mes rubans pour les nouer à nouveau autour de l'un de mes bras tatoués. Cachant ainsi les gribouillis avant d'entendre les mots de la jeune fille de sa voix douce et fluette. Je relève alors mon regard vers sa frimousse et acquiesce avant de me permettre de me présenter à mon tour d'une voix grave mais toujours agréable. « Je m'appelle Hyacinthe. » et parce que je ne suis pas habitué aux présentations, je n'ai pas pris la peine de lui donner mon identité entière ou même mon surnom. Peut-être l'apprendra-t-elle à mon dépend. Ou le lui donnerais-je par la suite. Avançant d'un pas pour pouvoir atteindre une manivelle et faire tourner celle-ci jusqu'à atteindre des crochets, j'y installe méticuleusement les rubans pour en être débarrassée. Si ce soir je ne peux pas m'entraîner comme je le souhaite de part la présence de la jeune fille, je pourrais le faire dès demain matin avant l'arrivée d'un autre acrobate ou clown qui souhaiterait profiter pleinement du chapiteau. Tournant à nouveau le manche pour que les crochets montent et que les rubans virevoltent dans l'air, je me tourne face à la jeune femme et ose parler de nouveau. « Comment fait-on un spectacle avec des oiseaux ? » demandais-je avec intérêt.

Après tout nous ne sommes pas ici pour vivre en ermite chacun de notre côté, venir faire le grand spectacle puis nous terrer comme des pestiférés dans nos logements respectifs. Observant alors l'oiseau noir qui tourne son bec vers moi, un frisson me parcoure et du bout des lèvres, je murmure « Il est magnifique. » tout comme ce surnom que l'on m'a attribué et qui lui fait référence. Ce sont les oiseaux les plus incompris de part la noirceur de leur plumage et leur rôle de charognard. Mais ne faut-il pas de tout pour faire un monde ? Si ces oiseaux ne sortent pas les cadavres, le monde serait une fosse commune. Silencieux, j'avance à nouveau jusqu'aux rubans qui ce sont placés en hauteur, glissant mes doigts sur ses derniers pour les tirer et m'assurer qu'ils sont bien accrochés.  

Et un instant j'hésite à m'entraîner ou à continuer la conversation avec la jeune femme aux amis à plumage, tiraillé entre la timidité et l'idée de pouvoir lui tenir compagnie. La décision est vite prise lorsque dans l’œil sombre du corbeau, j’aperçois mon propre reflet.


Dernière édition par Hyacinthe O'Kowski le 2014-08-13, 05:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Tu veux voler avec moi ? - Hyacinthe    2014-07-19, 10:53

    Hyacinthe. Lilith se répétait ce nom plusieurs fois dans sa tête pour le retenir. Bien qu'il soit original ce prénom, elle était complètement capable de l'oublier. Ce dont elle n'avait pas trop envie étant donné qu'il était la première personne à lui adresser la parole excepté maître Todd. Lilith le fixait tranquillement en. Souriant, caressant distraitement son corbeau. Il n'avait pas dit ce qu'il faisait au cirque. Sa fonction. Mais elle haussa les épaules. Elle le verra bien lors d'une représentation. Ou même à l'entraînement. Elle détourna le regard en fixant ses oiseaux mais bien vite son regard se posa de nouveau sur Hyacinthe qu'elle regardait surprise et dérouté. Sa question la laissa silencieuse un instant, réfléchissant à quoi répondre à cela. Elle ne savait pas quoi lui répondre. Elle avait juste mêlê la danse aux oiseau et ça avaitd onné ce qu'elle savait faire. Elle haussa alors de nouveau les épaules.

    - Hum... Je pense que... L'élément clé pour créer un spectacle avec des oiseaux, c'est la patience. J'ai du leurs apprendre à m'écouter tout en les écoutant moi, cela a prit un moment mais armé de patience, on peut ensuite leur apprendre tout et n'importe quoi.

    Le problème de lilith, c'est que là, elle ne savait pas vraiment quel mots utiliser pour décrire comment on faisait un spectacle d'oiseau. Elle avait l'impression d'avoir sorti un charabia de mots incompréhensibles. Que même elle, ne comprenait pas. Elle posa sa main sur son front en fermant les yeux, réfléchissant à quoi ajouter. Puis rouvrît les yeux.

    - Puis on s'aiment mes oiseaux et moi. C'est important. Oh et on m'a appris à faire des chorégraphie. Ça aide aussi !

    Elle se souvient de sa prof de danse qui voulait qu'elle devienne comme elle plus tard. Ça n'a pas loupé, en quelque sorte : elle apprend à des oiseaux à danser. À cette pensée un large sourire ce peignit sur son visage qui disparut petit à petit alors qu'elle le regarda s'occuper de ses rubans. Lilith sourit de nouveau lorsque Hyacinthe s'exprima à propos de son oiseau. Magnifique ? C'est vrai qu'elle le trouvait beau son black pearl. Elle le trouvait même plus : fascinant. Mais elle se le garda pour elle et le mît sur son épaule avant de s'approcher du jeune homme.

    - Tu veux le prendre ? Demanda t'elle.

    Sans lui laisser le temps de répondre elle prit la main du jeune homme dans la sienne et de son autre main elle posa son corbeau sur celle de Hyacinthe. C'était la première fois que quelqu'une n'autre qu'elle touchait l'un de ses oiseaux. Elle se sentait mal à l'aise par rapport à cela, alors que black Pearl semblait apprécier le contact avec Hyacinthe. Cela rassura la blonde qui les regardait avant de murmurer :

    - Il t'a " adopté".
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Tu veux voler avec moi ? - Hyacinthe    2014-07-19, 11:39


    Une fois que les rubans sont mit en place, je me tourne vers la jeune fille pour l'écouter attentivement et lui prouver que je lui porte de l'attention bien que je m'active à ses côtés. En fait, il est a noté que j'ai toujours eu une sorte de crainte envers les animaux et savoir que l'on peut en faire des amis et des collègues me fait penser qu'ils ne sont pas aussi effrayant que je ne le crois. Bien sûr les oiseaux sont loin d'être les plus violents et apeurant. La jeune Lilith semble même en faire des confidents et alors que je lui prête toute mon attention, l'un de ses coéquipiers semble s'amuser des rubans, jouant avec ceux-ci qui se balancent au gré du petit vent frais glissant sous la toile du chapiteau. « Est-ce que tu utilises des jeux de lumière ou autre pour accompagner tes oiseaux ? Ce doit être assez impressionnant. » concluais-je en glissant instinctivement mes mains sur mon torse pour les croiser sans pour autant être contre la continuité de notre dialogue.

Pour ma part, mon numéro compte beaucoup de jeux de lumières grâce à des miroirs. C'est une idée de Basile, le forain. On est plutôt proche et il se démène pour que mes numéros évolue, pour que l'on remarque mes changements. Je grandis à travers mes représentations. Souvent il y a quelques airs mélodieux et bientôt, je risque d'avoir l'aide d'une tiers personne pour mener à bien le spectacle. J'aimerais en parler à la jeune fille mais il m'est difficile d'exprimer clairement tout cela. Peut-être par timidité car bien même si je peux sembler plutôt à l'aise en public et que je prends souvent la parole face aux petits nouveaux, je ne suis pas du genre à parler facilement de moi ou de mes habitudes. Néanmoins lorsque la jeune femme me propose de prendre le corbeau, aucun doute ne s'installe.

Observant les griffes de l'oiseau sur mes doigts aux ongles manucurés de noir, je reste un instant silencieux. Le visage bougeant en même temps que celui du plumage noir que je caresse du bout des doigts jusqu'à sentir la chaleur de ses plumes. Relevant mon regard dans celui de Lilith, je souffle du bout des lèvres. « Mon nom de scène est The Crow. » comme pour expliquer le plaisir de l'animal à être sur mes doigts. L'espèce d'osmose qui nous lie. Délicatement je le caresse de nouveau puis le guide jusqu'à l'épaule de la jeune fille en lui offrant un léger sourire. Étirant timidement mes lèvres démaquillées pour lui prouver mon plaisir d'avoir pu le cajoler un instant.

Reculant d'un pas pour me rapprocher des rubans et les entourer autour de mes bras comme des tentacules, j'ose enfin donner des indications à la jeune femme. Enfin en sécurité et prenant confiance en elle. « Je suis acrobate à rubans. » que dire de plus ? Je pense que le nom expose le métier. Et bien même si elle ne comprend pas, elle pourra très bien me poser des questions auxquelles je répondrais pour l'éclairer au plus possible.


Dernière édition par Hyacinthe O'Kowski le 2014-08-13, 05:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Tu veux voler avec moi ? - Hyacinthe    2014-07-19, 16:07

    - Des jeux de lumières ? Demanda Lilith. Non, non. Juste mes oiseaux et moi !

    De la lumière ? Ajouter de la lumière à son spectacle ? Ça pourrait rajouter quelque chose non ? Créer une toute autre ambiance, changer des points de vues, non ? C'était une question intéressante ! Elle réfléchirait à tout ca, ça pourrait être sympathique. Lilith fronça les sourcils en poussant délicatement l'oiseau qui s'amusait avec les rubans puis passa ses mains doucement sur ses bras. Le vent se levait doucement et une légère fraîcheur s'installa sous le chapiteau. Mais cela ne dérangeait pas encore Lilith qui aimait le froid. Elle surveillait ses oiseaux d'un œil distrait en essayant de pas paraître trop absente non plus pour je pas qu'ils fassent n'importe quoi. Ce sont des an imaux après tout, et même s'ils sont dressés, ils restent des animaux sauvage : capable du pire comme du meilleur.

    La petite blonde avait reporté son regard sur Hyacinthe en souriant tendrement, regardant pas la suite son oiseau qui semblait apprécier le contact avec les jeun homme aux airs sombres. En effet, il l'avait à dopté, quelque chose devait attiré l'oiseau, peut être est ce son nom de scène qui faisait référence à la race d'oiseau qu'il était ou bien la noirceur qui s'échappait de ce drôle de jeune homme. Lilith ne saurait pas le dire mais elle était contente que tout ce passait bien et se sentit rassuré lorsque Hyacinthe remit son corbeau sur son épaule. La petite blonde respira de nouveau correctement et le caressa doucement.

    - Moi ont m'appelle Birdy. Murmura Lilith.

    Black Pearl se remit à voler aux dessus des deux jeunes et la blonde le regarda tranquillement, la tête tourné vers le haut. Elle resta un instant figé ainsi, un peu perdue dans ses pensées qui divaguait vers d'autres univers puis elle revint sur terre quand Hyacinthe expliqua son rôle au cirque. Un large sourire se peignit sur son visage alors qu'elle les ixé les yeux brillants de bonheur et elle s'exclama d'une voix qui la fit passer pour une enfant :

    - Alors toi aussi tu vole ?

    Pour la petite blonde, un acrobate savait forcément voler. Dans la continuité de son corps, ses rubans étaient certainement ses ailes. Il ne devait pas comprendre ce que voulait dire la blondinette, il devait la prendre pour une petite sotte, c'est un peu ce qu'elle était, mais elle était persuadée que lui aussi savait volait. Peut être lui apprendrais t'il a mieux voler à elle aussi. Frappant tout doucement dans ses mains comme pour l'applaudir ou l'encourager, Lilith sans cesser de sourire lâcha avec impassiance :

    - Montre moi comment tu vole !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Tu veux voler avec moi ? - Hyacinthe    2014-07-20, 02:42


    Son spectacle doit être intéressant et je me fais la promesse d'aller le voir lors de la prochaine représentation interne. Lorsque nous avons à faire à de véritables clients, il est difficile de suivre les tableaux des autres mais le patron a eu la brillante idée de concevoir des spectacles internes. Chacun notre tour nous passons dans l'ordre du véritable show et nous pouvons admirer le travail de chacun. Dans un sens c'est plus pour la critique et l'amélioration que la bonne entente entre collègues mais c'est toujours agréable.

Le surnom qu'on lui a offert pour son rôle de dresseuse lui va a ravir et il me tarde de la voir en osmose avec ses oiseaux. Apparemment ce sera pour plus tard car la jolie blonde semble vouloir voir ce que donne un corbeau accroché à du pastel. Veut-elle voir la renaissance de l'oiseau dans un filet ? Je crois. « Mets toi dans les gradins. » demandais-je pour avoir la place suffisante sur le sable du chapiteau. Histoire de ne pas la blesser ou toucher l'un de ses oiseaux. Lorsqu'elle tourna les talons pour s'approcher des assises en bois et plastique, je m'empresse de me hisser sur une plateforme.

Repoussant mes cheveux noirs d'une main bien que ceux-ci reviennent sur mon visage, je laisse mes doigts s'enrouler autour d'un ruban rosé. Sans le fond musical, peut-être que l'histoire sera moins profonde mais l'idée est qu'un corbeau malmené depuis son enfance de part sa différence se bat contre les préjugés. Les rubans représentant les inconnus, les douleurs desquels l'oiseau tente de s'échapper. C'est un combat personnel. Je ne parle que très peu de mes ressentis, de mes sentiments et de me dévoiler. Une auto guérison par l'art. L'oiseau se bat, se débat et s'enroule de nouveau jusqu'au point final. Jusqu'à la libération bien que bousculé, le corbeau retombe au sol et silencieusement, j'étire mes bras en signe de croix et laisse mon dos se poser sur le sable. Les rubans s'envolent. Je clos mes paupières et ramène une main sur mon torse, reprenant une respiration normale. Plutôt satisfait. Quand aura penser la jolie blonde ?


Dernière édition par Hyacinthe O'Kowski le 2014-08-13, 05:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Tu veux voler avec moi ? - Hyacinthe    2014-07-20, 05:16

    La petite blonde était heureuse que le corbeau accepté de montrer de quoi il était capable. Elle se précipita vers les gradins d'un pas enjoué et rapide si bien qu'elle faillit se casser la figure mais resta en équilibre sur ses jambes. Elle réalisa alors que cela faisait un moment qu'elle ne s'était pas fait mal. Et tant mieux, elle faisait des progrès. Elle s'installa alors sur les gradins tranquillement et siffla pour que ses oiseaux viennent près d'elle. Ils vinrent tous et se posèrent près d'elle, prêt eux aussi à regarder le corbeau prendre son envol. Lorsqu'il commença, Lilith ouvrit grand les yeux, concentré sur chacun de ses mouvements. Un long " Wow " s'échappa d'entre ses fines lèvres qu'elle laissa entre ouverte, comme si le mot n'avait pas finit de sortir. Il volait. Faible, fragile, mais il volait. Il volait avec une certaine splendeur, avec une certaine grandeur. Il volait. Lilith adorait chacun de ses mouvements, fluide, fort mais aussitôt doux. Il y avait de la magie dans ce spectacle. De plus, le mouvement des rubans rajoutait une certaine touche à ce spectacle. Quelque chose de fort, c'était la continuité de son corps, c'était ses ailes qui lui permettait de voler.

    Lorsqu'il eu finit ce magnifique spectacle, Lilith se leva document et applaudit, les larmes aux yeux, ébahit devant tant de splendeur. Elle c'était attendu à quelque chose de plus sombre, terne, mais au final, il avait réussi à rendre ça brillant. Les oiseaux de la blonde s'envolèrent au dessus de Hyacinthe en tournant alors que black pearl lui, s'approcha tranquillement de lui. Il croassa doucement alors que Lilith restait près des gradins en cessant petit à petit d'applaudir. Elle se mît alors à tourner sur elle même en riant aux éclats. Elle était heureusement. Tout bêtement heureuse. Il venait de lui prouver que tout le monde était capable de voler, et elle adorait cette idée. Elle avait hâte de voir les autres artistes ske volait à leurs tours, et hâte de voir comme et le publique réagirait face à cela. Elle cessa de tourner et se rapprocha doucement de Hyacinthe en souriant.

    - Bravo ! Murmura t'elle. Tu sais voler toi aussi !

    Il devait la prendre pour quelqu'un de simpliste, à croire qu'il volait. Mais elle sien rendait pas compte. De plus, avec les jeux de lumières, ça devait être encore plus beau. Ça devait être magique. Elle avait hâte de voir ça. Elle se calma doucement, ,son enthousiasme redescendit petit à petit. Elle voulait voir les spectacle se e tout le monde maintenant, mais c'était impossible. Ils devaient être entrain de dormir. Elle voulait que tout le monde vole. Que ce soit magique pour tout le monde. Que le spectateurs ne soient pas déçu. Elle regarda alors Hyacinthe.

    - Et les autres artistes, ils volent aussi ? Demanda la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Tu veux voler avec moi ? - Hyacinthe    2014-07-20, 06:02


    Prenant le temps de retrouver un souffle assez calme pour m'asseoir et éviter d'avoir la tête qui tourne, j'observe l'oiseau noir en lui tendant mes doigts. Ses griffes se serrant autour de ma peau alors que je le rapproche pour déposer un baiser sur son crâne sombre. Après tout n'aurais-je pas été un corbeau dans une vie antérieure ? Tout porte à le croire. Et après avoir prit la peine de me relever, je m'approche de la jeune fille pour lui faire face. La dominant de plusieurs dizaines de centimètres, j'abaisse mon visage pour observer le sien et lui répondre. D'une voix grave mais douce, tentant d'être le plus agréable possible. « Elysabeth est trapéziste. Autant dire qu'elle sait voler. Je pourrais te la présenter. » ainsi elle ne serait plus seule et pourrait côtoyer la belle qui est aussi une acrobate.

A vrai dire moi-même je ne connais pas grand monde. Beaucoup de forains mais peu d'artistes. Je ne me mélange pas souvent et l'on ne vient pas me taper la discussion. Au contraire. A croire que je ne suis qu'un pestiféré. Laissant ma main se poser sur l'épaule de la jeune fille pour que le corbeau puisse s'y installer, je me retourne vers le chapiteau et observe celui-ci. « J'ai hâte de pouvoir participer au prochain spectacle. » murmurais-je plus pour moi-même que pour la jeune dompteuse. Je me tourne à nouveau vers celle-ci, silencieux. Elle semble être restée dans un stade enfantin. Atteinte du syndrome de Peter Pan. Et là où j'aurais pu me sentir mal à l'aise, je n'ai aucun apriori ou gêne en sa présence. Au contraire. C'est presque intriguant.

L'air frais me fait frémir et comprenant qu'ici il n'y a plus grand chose à faire à part papoter, je me permets de m'asseoir sur les gradins, posant mes semelles de chaussures sur une place face à moi pour me laisser me détendre à ma guise. « Je pourrais surement t'apprendre à voler. » et ce serait la première fois que j'entraînerais quelqu'un d'autre dans ma chute libre mais peut-être que cela me sera bénéfique. A moi et mon spectacle. A l'envol du corbeau.


Dernière édition par Hyacinthe O'Kowski le 2014-08-13, 05:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Tu veux voler avec moi ? - Hyacinthe    2014-07-20, 08:32

    La petite blonde acquiesça skins signe de tête positif à l'idée de rencontrer quelqu'une n'autre qui vole. C'était une excellente idée. De plus qu'elle ne connaissait pas tout le monde, ça pourrait être sympa. Et maintenant qu'il avait dit ça, elle avait hâte de voir cette trapéziste voler. Cela devait très certainement être aussi impressionnant que le show du corbeau. Et peut être que d'autre s'en core savent voler mais que Hyacinthe ne l'a pas remarqué ? Les spectateurs doivent certainement adorer ce cirque. Lilith elle l'aime bien pour le moment. En même temps, elle venait d'arriver. Elle laissa balck pearl quittait son nouvel ami pour ce mettre sur son épaule docilement et elle se remit à tourner doucement, son gilet flottant doucement derrière elle ainsi que ça robe puis elle s'arréta et regarda Hyacinthe. Elle  avait entendu son murmure et elle sourit doucement.

    - Moi j'ai hâte d'y participer aussi. J'espère que je serais au point.

    Ça lui faisait un peu peur quand même. Et si jamais elle n'était pas apte ? Si jamais elle se ratait ? Est i les gens n'aimait pas son show ? Qu'allait elle faire ? Aurait elle quitter sa grande maison, son lit douillet et sa famille pour rien ? Non. Elle avait bien fait de partir, elle en était persuadée. Mais elle était moins sûre par rapport à son talent et sa place dans le cirque. Au pire si cela ne lui convient pas, elle partira. Maître Todd acceptera certainement. La petite blonde passa une main dans ses cheveux-de-Vénus ou cément comme pour les remet très en place alors à qu'ils étaient bien et fit un énorme sourire à Hyacinthe lorsqu'il lui proposa de lui apprendre à voler. Elle accepta en acquiesçant d'un signe positif de la tête. Ça serait super, elle avait hâte.

    - C'est gentil. Souffla la blondinette. En échange, je peux t'apprendre à dresser Black Pearl.

    Elle avait proposé naturellement. Elle avait remarqué qu'ils s'entendaient bien, que l'oiseau avait adopté le garçon, et le garçon avait adopté l'oiseau. Cela c'était passé pareil avec Lilith et sa colombe. Un lien c'était vite créé, et avec de l'entraînement, Hyacinthe pourrait avoir le même lien avec le corbeau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Tu veux voler avec moi ? - Hyacinthe    2014-07-20, 14:54


    Passant ma main dans mes mèches brunes pour pouvoir les repousser de mon visage, je me vois étouffer un bâillement. Quelques minutes plus tôt je tournais dans mon lit sans trouver le sommeil et voilà que ce dernier me tombe dessus comme une masse. S'il n'en tenait qu'à moi, je pense que je serais aller m'étendre sur mon matelas et certainement que je me serais endormi. Cependant ce serait laisser la petite fille seule et ce n'est pas l'attitude que doit avoir un gentleman. Bien que je n'en sois pas un, il est amusant de penser que ce soir j'ai le droit de me sentir comme l'un des leurs et doit me comporter le plus aimablement possible. Ainsi je repose mon attention sur la demoiselle en frottant mes mains contre mes cuisses, tentant de les réchauffer à cause de l'air frais qui me fait quelques fois frémir. J'aime le froid. J'en ai l'habitude et le feu me fascine autant qu'il m'effraie. De même pour la chaleur. Néanmoins aussi peu vêtu et exténué, j'ai bien peur de tomber malade si l'air frais ne se réchauffe pas un peu.

Son manque de confiance en elle me fait sourire intérieurement, presque sous le charme de ce petit bout de femme si fragile. J'ai presque envie de lui proposer mon aide, de lui dire que si elle a besoin de quelqu'un pour préparer la scène je peux très bien l'aider. Que je connais un forain très agile et prêt à tout pour que les numéros se passent bien. Je réfléchis un instant, hésitant à l'idée de lui proposer aussi vite du soutien mais je ne pense pas que ce soit une mauvaise personne. Au contraire. « Si tu a besoin, je pourrais t'assister dans la mise en place de ton numéro. » et ce serait bien la première fois que je prendrais part à un autre spectacle que le mien. Je n'aime pas vraiment être en compagnie de qui que ce soit. Les rumeurs vont bon train. J'en ai quelques unes sur le dos déjà et même si elles ne me blessent plus, elles me laissent un goût amer.

Pour lui apprendre à voler il faudrait aller en plein air pour pouvoir avoir l'espace nécessaire et ainsi pouvoir travailler à sa guise. Dès demain, je m'y attelle pour trouver l'endroit type. Croisant le regard clair de la blonde à ses paroles, j'acquiesce presque automatiquement. J'ai toujours rêvé d'avoir un animal de compagnie et d'en faire un ami. Un confident. Et étrangement les corbeaux m'ont toujours été affiliés. A croire que nous avons plus en commun que je ne le pense. Une histoire brimée. « J'aimerais beaucoup. » avouais-je dans un souffle coupé comme si l'émotion me subjuguait alors que je laisse la place à la demoiselle de me rejoindre sur les gradins, croisant mes jambes en tailleur en posant mes mains sur les semelles de mes news rocks.



Dernière édition par Hyacinthe O'Kowski le 2014-08-13, 05:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Tu veux voler avec moi ? - Hyacinthe    2014-07-20, 16:20

    - Et bien ! Tu es adorable, Hyacinthe. C'est avec plaisir que j'accepte que tu m'assiste dans la mise en place de mon numéro ! Fredonna Lilith sur un air solennelle avant de pouffer de rire.

    C'était la première fois que quelqu'un l'aiderait dans son numéro. Elle avait tout apprit seule à ses oiseaux, leurs balais aériens, et même sur la terre pour quelques moments de son show, et elle, avec les quelques cours de danse qu'elle a fait, elle a su y extraire une chorégraphie à la hauteur même si elle n'en était pas vraiment satisfaite. La blonde était assez perfectionniste au niveau de sa danse. Sa prof lui avait apprit à l'être, ainsi que sa mère qui voulait tellement que sa seule fille soit parfaite afin d'accomplir de grandes choses dans la vie. Cela se voyait de ailleurs dans son maintient, droite, sans jamais fléchir, mais aussi dans la grâce de ses mouvements. Et avec tout ça, la blonde arrive quand même à ces casser la figure assez facilement. Sa robe était longue, heureusement car sinon Hyacinthe aurait pu remarquer un gros pansements u niveau du genoux droit de la jeune fille qui la veille était tombé dans des escaliers. Heureusement que jusqu'à présent, elle ne c'était pas fait vraiment mal. Même si son médecin avait prit l'habitude de venir quasiment chaque semaine pour s'occuper d'elle, Lilith c'était toujours montré incapable de s'occuper d'elle. Ce qui était étrange vu comment elle était capable de materner ses oiseaux.

    Et elle l'apprendrait à Hyacinthe qui avait accepté son offre. Il apprendrait à voler avec son nouvel ami le corbeau. Lilith trouvait que le nom de scène du jeune homme lui allait très bien et que le fait que black Pearl l'ait adopté ne soit pas anodin, il y a quelque chose en Hyacinthe, quelque chose d'oiseau et Lilith le ressentait. Elle n'était pas magicienne ni rien, mais quand quelque chose s'apparentait aux oiseaux, elle le ressentait. Comme un sixième sens, comme une maman et son enfant. Oui, il y avait quelque chose de corbeau en Hyacinthe. Et peut être qu'en dressant l'oiseau, il se dresserait lui aussi quelque part ? Lilith dérivait un peu alors qu'elle prit place à côté du jeune homme et le regarda un instant alors que certains des oiseaux de la jeune blonde les rejoignit.

    - Comment as tu appris à voler ? Questionna alors Lilith.

    Elle aussi elle volait. Mais moins bien que lui. Du moins elle en était persuadée. Lui comment avait il apprit ? Quelqu'un lui avait il enseigné ? Si oui qui ? Et pourquoi était il venu au Dark Circus ? Même si elle se sentait à l'aise en sa compagnie, Lilith gardait ces questions pour elle. Elle ne voulait pas le mettre mal à l'aise, puis ce n'était pas poli. Il devait déjà la prendre pour une petite sotte un peu simpliste qui croit l'humain capable de voler, alors qu'en plus elle commence à le questionner comme ça, ça ne le ferait pas. Car aussi bien, demain s'ils se croisent, il fera comme si elle n'existait pas ? Pas habitué à avoir des amis, Lilith ne savait pas trop comment il réagirait la prochaine fois qu'il la verrait. Puis si il lui apprendra vraiment à voler. Voilà qu'elle commencer à douter de lui, même si c'était pas voulut. La blonde s'etira doucement avant de remettra correctement son gilet et prit son corbeau sur ses genoux, le caressant doucement en attendant la réponse à Hyacinthe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Tu veux voler avec moi ? - Hyacinthe    2014-07-21, 15:11


    Au milieu de la déchéance des membres de ce cirque, elle apparaît presque comme un ange. Silencieux je l'observe jouer de sa robe et un instant je me dis que peut-être c'est une jeune pousse qui a grandit trop vite et est perdu entre le stade d'enfant et d'adulte. Ou bien serait-elle simplement une de ses filles candides qui voit le monde comme un paradis. Je n'en sais trop rien et n'ose pas tirer de conclusions trop hâtive. Je me contente de l'observer et d'avoir assez d'informations pour pouvoir dire si oui ou non, elle fait partie de ses personnes émotionnellement positive qui voit le monde comme un lieu d'amour. C'est plutôt une belle philosophie de vie mais j'ai bien peur qu'elle tombe de haut en voyant les énergumènes qui peuple ce lieu. Soit criminels soit un tantinet fou - et je me compte dans la seconde catégorie - peu sont des peluches avide d'amour et d'attention. Au contraire. C'est un peu chacun pour soi. J'espère qu'elle ne tombera pas sur de trop mauvais personnages. Ou qu'elle comptera sur son bon sens pour faire la part des choses.

Le corbeau. Je n'ai jamais fais attention au sens de ce surnom. Je me suis souvent dit que de part mon physique sombre, mes cheveux noirs de jais et mon style vestimentaire assez gothique, il est facile de dire que je suis un oiseau sombre. De mauvaise augure. Je n'ai jamais pris le temps de me questionner quant à ma vie et le fait que l'oiseau soit considéré comme mauvais. Suis-je quelqu'un de détestable ? Je ne pense pas. Je n'espère pas. Mon spectacle tourne toujours autour de l'oiseau, l'incarnant et préparant le décor comme un nid douillet ou une toile dans laquelle le corbeau est heureux ou malmené. Je suis peut-être oiseau dans une vie antérieure.

La question de la jolie blonde me laisse silencieux un instant alors que je pince mes lèvres avant de les entre ouvrir. « Je suis tombé de haut avant d'apprendre à voler. » murmurais-je comme une confession en jouant nerveusement avec les manches longues de mon haut voilé, glissant mes doigts sur mes cuisses pour les frotter avant de murmurer à nouveau. « Je suis arrivé ici. J'ai toujours été cascadeur. » reposant mon attention sur le corbeau, je glisse un doigt sur son crâne et le lui caresse. N'osant pas parler davantage, n'en ayant pas envie non plus et ne souhaitant pas me dévoiler plus qu'autre chose. Parler n'a jamais été mon fort et je continue d'offrir quelques douceurs à l'oiseau tout en offrant un timide mais sincère sourire à la jeune fille. « Qu'est-ce que tu veux savoir ? » et peut-être y répondrais-je. Ou non. Tout dépendra de la profondeur de l'interrogation. Je n'ai pas envie de m'en faire du mal.



Dernière édition par Hyacinthe O'Kowski le 2014-08-13, 05:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Tu veux voler avec moi ? - Hyacinthe    2014-07-22, 11:41

    La petite blonde s'en voulait. La question qu'elle avait posé à Hyacinthe l'avait laissé silencieux un instant. Peut être qu'elle n'aurait pas du la lui poser ? Peut être n'y répondrait il pas ? Voilà qu'elle commençait à angoisser par rapport à la réponse du jeune homme mais Lilith sursauta légèrement quand il décida de lui répondre. Elle n'était pas surprise par sa réponse mais surprise qu'il lui répondait. Elle le jaugea un instant et sourit tendrement en prenant son bras, l'examinant, puis le redéposa avant de le regarder avec un certain sérieux.

    - Ça ce ressens. Oui, ça ce ressens, tu as tes ailes brisées. Elles se reconstruiront.

    C'était le côté faible de lorsqu'il avait fait sa démonstration. Mais en même temps, personne n'arrivait à voler parfaitement du premier coup. Lilith elle n'y arrivait pas. Il lui avait fallut du temps pour apprendre tout ce qu'elle savait et voler comme elle le faisait. Même si ce n'était pas encore parfait. Elle c'était battu et sûrement que lui aussi il c'était battu. Il était néanmoins assez bref. Disant qu'il a toujours été cascadeur. Lilith fronça les sourcils, ne comprenant pas vraiment pourquoi il avait employé ce mot. Pour elle un cascadeur c'est une personne qui prenait des risques à la place de l'acteur ou l'artiste principal. Un doublon. Mais, Hyacinthe n'était pas un doublon, si ? Elle n'ajouta rien, regardant l'oiseau qui était sur ses jambes. Il n'y avait rien à ajouter. Alors quand Hyacinthe lui délivra un joli sourire et lui demanda ce qu'elle voulait savoir, Lilith le regarda, bégaya des choses incompréhensibles et resta quelques instants silencieuse, réfléchissant à quoi lui demander. Mais bien vite elle fit un signe de la main, l'agitant devant elle en faisant un signe négatif de la tête.

    - Rien, rien... Murmura la blonde. Toi, tu veux savoir quelque chose ?

    Peut être que lui aussi avait des questions pleins la tête sur la jeune fille, ou sur ses oiseaux. Elle accepterait certainement day répondre volontiers. C'était d'ailleurs la première fois qu'elle tenait une si longue conversation avec un inconnu. Oui car quelque part, c'est ce qu'ils étaient. Des inconnus qui viennent de se rencontrer mais qui bizarrement s'entendent très bien. Et tant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Tu veux voler avec moi ? - Hyacinthe    2014-07-22, 14:18


    Je suis le premier surpris du fait que nous sommes en train de discuter depuis si longtemps alors que nous ne nous connaissons pas. Après tout nous n'avons échangés que nos prénoms. Je ne sais rien sur elle et vice versa. C'est peut-être pour cela que nous n'avons aucun mal à nous apprécier. Nous n'avons aucun apriori. Et ça fait un bien fou car même si je n'ose pas trop parler de mon existence, j'imagine que nous allons avoir d'autres moments où je pourrais lui expliquer un peu tout ça. Au calme.

J'ai peur que d'avoir répondu ainsi rapidement à Lilith l'a mise mal à l'aise mais je ne parle à personne de ce mal qui me ronge. C'est impossible. Et pourtant ça me torture encore plus que je ne le pense. Tant pis. Je ne peux pas me mettre en thérapie du jour au lendemain et lorsque je vois que la jeune fille fait un signe négatif de la tête, je me permets de reprendre la parole. « Je ne voulais pas te rendre mal à l'aise, Lilith. » avouais-je en lui offrant un timide sourire pour la remettre d'aplomb. Lorsqu'elle observe mon bras, je n'ose pas le retirer mais j'espère qu'elle n'aura pas vu toutes les cicatrices cachées entre mes tatouages. Brûlures, coupures. Elles sont nombreuses et bien que je n'en ai pas honte - a quoi bon, je ne peux pas les cacher - je n'ai pas envie d'entendre des réflexions à ce sujet.

Est-ce que je m'interroge sur Lilith ? Pas vraiment. Je ne suis pas curieux de nature. Néanmoins je me permet de la questionner tout en restant un peu evasif voir timide. « Qu'est-ce qui t'a poussé à vouloir être dresseuse d'oiseaux ? » pourquoi pas un éléphant, un lion ? souvent dans les cirques, on voit des animaux dangereux et exotiques. Pourquoi des oiseaux que l'on voit un peu partout ? Je croise mes jambes en tailleur, posant mes mains sur mes genoux pour les caresser du bout de mes ongles. Attentif comme un enfant à qui l'on compte une histoire. Retombé en enfance malgré moi.



Dernière édition par Hyacinthe O'Kowski le 2014-08-13, 05:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Tu veux voler avec moi ? - Hyacinthe    2014-07-22, 16:16

    - Oh ne tant fait pas ! Rassura Lilith. C'est rien !

    Certes elle avait été mal à l'aise mais elle ne savait pas réellement comment s'y prendre avec le jeune homme. Elle était légèrement effrayé. Pourquoi ressentait elle cette peur ? C'était complètement stupide ! Mais au fond, peut être que ce n'était pas si stupide après tout. Elle avait peur car elle avait l'impression de ce faire un ami. Un bien grand mot pour une relation qui venait à peine de commencer. Mais elle avait peur car elle voulait que sa continue en s'améliorant. Qu'ils deviennent vraiment des amis. Ce n'était pas impossible car depuis le debut, ils s'entendaient bien, alors peut être que ça continuerai ainsi ? Ou peut être trouverait il la petite blonde trop enfantine et trop bizarre ? Elle ne savait pas à quel point elle pouvait paraître " normal " comparé à d'autres personnes du cirque. Mais elle ne les connaissait pas encore alors bon. Elle avait regardait le sourire timide du jeune homme et elle lui rendit, moins timidement. C'était bizarre ça aussi, elle parlait plutôt beaucoup, et était pas si timide que ça face au jeune homme.

    Lilith le regarda en souriant quand il demanda pour les oiseaux. Pourquoi des oiseaux. Elle regarda son corbeau toujours sur ses genoux, se perdant un peu dans son regard noir. Les oiseaux sont une forme de liberté, il permette ainsi de faire que la blonde se sente libre en leur présence. Mais pas que pour ça, ils sont aussi élégant, beaux, intelligent. Du plus loin qu'elle se souvienne, elle avait toujours rêvé de savoir voler comme un oiseau, d'aller là où elle voulait quand elle le voulait sans limite, sans personne pour lui dire quoi faire. Une sorte de rébellion. Alors quand elle avait avoué cette idée folle à ses parents qu'elle voulait dresser des oiseaux ils l'avaient prit pour une folle avant d'accepter ça mais juste pour une activité comme les autres. En aucun cas Lilith était promu à devenir dresseuse d'oiseau dans un cirque. Puis elle est tombé amoureuse de sa colombe. Plume. Puis petit à petit de ses autres oiseaux. La blonde releva la tête en regardant tout les gradins tranquillement et sourit, légèrement pensive.

    - Parce qu'un monde sans oiseau serait un monde totalement dystopique. Tu vois, les oiseaux apportent tellement à notre monde. Que trop peu de gens le savent.

    Lilith prit son corbeau dans ses mains, le fixant elle se leva et monta sur les chaises, commençant à faire lentement le tours des gradins.

    - Regarde comme il est petit. Pourtant il est si grand... Souffla Lilith. J'aimerais que tout le monde se rendent compte de leurs beauté. Tu vois les vautours ? Ils sont pas apprécié, puis les gens disent qu'ils sont moches. Moi je les trouve sublime, ce ne sont que des oiseaux, mais ils sont aussi beau qu'un humain. Voir même plus beaux.

    Lilith laissa son corbeau s'envoler et debout sur un siège, le visage en l'air elle le regarda voler en souriant doucement. Elle se mît à tourner doucement puis s'arrête, les yeux rivés sur Hyacinthe.

    - je veux que les gens s'en rendent compte. Et quoi de mieux que pour sublimer ses animaux, que de les faire virevolter devant leurs yeux ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Tu veux voler avec moi ? - Hyacinthe    2014-07-25, 02:12


    Être désagréable n'est pas une chose qui me plaît mais je n'ai pas envie d'expliciter tout cela. Pas pour le moment. Peut-être plus tard et encore, j'en doute. Moi-même j'ai fais l'impasse sur tout cela et espère ne plus jamais revivre cette douloureuse expérience. La présence de la jeune fille ne m'embête pas car bien même si elle est différente de tous, elle semble sincère et réaliste. Je ne vois pas pourquoi je mettrais à part une personne un peu candide et utopiste. Après tout elle a sa place dans le cirque au même titre que tous les autres artistes ou forains. Je ne peux pas dire que je vais m'en faire une amie, je ne pense pas la connaître assez pour en déduire cela mais je peux dire qu'elle est agréable, gentille et intéressante. Son art aussi et je pense être plus attiré par celui-ci que par la personnalité de Lilith ; pour le moment. Je ne suis pas ce style de personne à m'accrocher aux autres si facilement. Bien au contraire on dit de moi que je suis solitaire et compliqué. Si seulement ils pouvaient comprendre pourquoi ...

Pourquoi les oiseaux ? Lilith est en train de me l'expliquer et je l'écoute attentivement, sans la suivre du regard, préoccupé par mes tatouages que j'observe sans vraiment les voir. Pensif. Je n'aurais jamais pu être dresseur. De quelconques animal. Je pense qu'il faut d'abord pouvoir se dompter soit même pour vouloir donner des ordres à d'autres créatures. Et en faîtes, je n'ai jamais réfléchi à savoir ce que je voulais faire. Le besoin d'être acrobate est venu seul. Comme le fait d'ajouter des rubans ; la luxure, le vice. C'est comme une thérapie que j'effectue quelques soirs par semaine pour me soigner, me redonner l'espoir et la vie. Je l'écoute et relève mon regard vairon vers son visage. « C'est une idée. » soufflais-je tout en espérant voir un de ses spectacles, voir comment elle s'y prend pour sublimer les plumes de ses acolytes.

Je suis interrompu dans mes rêveries par le bruit de l'eau qui coule sur le chapiteau, créant quelques poches qui vont bientôt s'éventrer sur le sable du cirque. Je pense qu'il serait bon de retourner chacun dans notre logement et attendre que la pluie diluvienne passe. Prenant appuie sur un des gradins pour me redresser, je me tourne vers la jeune fille et lui fait signe de revenir. « Allons nous mettre à l'abri et au chaud. » et bien sûr si elle a besoin d'aide pour rapatrier ses oiseaux à leurs cages, je lui viendrais en aide. Descendant des gradins pour retrouver le sable froid, je frotte mes bras nus et attend la demoiselle.



Dernière édition par Hyacinthe O'Kowski le 2014-08-13, 05:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Tu veux voler avec moi ? - Hyacinthe    2014-07-27, 16:41


    Lilith était toujours sur son siège lorsqu'elle entendit la pluie s'écraser contre le chapiteau. Elle descendit alors de son siège en riant en pensant que ce bruit lui rappelait le martèlement de la pluie contre un parapluie. En multiplié bien évidemment. Hyacinthe lui suggéra alors de rentrer et la petite blonde acquiesça d'un signe de tête positif. Voilà une excellente idée. De plus, elle commençait à voir froid, et à être fatiguée alors l'idée d'aller se coucher au chaud dans son lit lui plaisait. Lilith siffla doucement pour que ses oiseaux viennent vers elle. Mais bien sur, pas tous ne vinrent, ce qui lui fit froncer les sourcils alors qu'elle mena les premiers dans la cage. C'était toujours durs pour certains de ses oiseaux de rentrer dans la cage. Ils aimaient par dessus tout ces moments de libertés ou leur maîtresse les laissait voler un peu partout et ils avaient toujours un peu de mal à vouloir rentrer dans leurs cages. Le pire était certainement son perroquet. Ce dernier pouvait mettre plus de 10 minutes avant de vouloir rentr. Même si elle était en harmonie avec eux et même si elle les avait bien dresser, elle avait quand même un peu de mal par moment. Un peu comme là. Regardant ceux qui restait elle siffla une seconde fois avant que certains ne viennent, et à la grande surprise de la blonde, ce ne fut pas son perroquet qui serait le dernier ce soir, le pauvre avait peur du bruit de l'eau contre le chapiteau, mais son corbeau. Ce dernier avait rejoint Hyacinthe, se posant sur sa tête. Lilith le regarda, la surprise marquant les traits de son visage. Mais que faisait il ? Elle n'en savait trop rien, mais Hyacinthe qui était prêt de la blonde, elle en profita pour se mettre sur la pointe des pieds et récupérer son corbeau pour le mettre dans la cage. Elle referma ensuite le cadenas et s'assura trois fois que la cage était bien fermé puis regarda chacun de ses oiseaux en souriant tendrement.

    - Bonne nuit, on se voit plus tard. Murmura Lilith.

    La petite blonde regarda ensuite la jeune homme et fit un signe de tête comme pour lui dire " On y va ? " puis partit avec lui en direction de leurs chez soi, sous la pluie. Cette dernière ne gênait en rien la jeune femme, être mouillé n'était pas embêtant, mais elle ne voulait pas tacher sa robe. La relevant un peu au dessus des genoux pour pas qu'elle ne trempe dans la bouillasse au sol elle se mît en route vers sa caravane aux côtés de Hyacinthe. Une fois devant son chez elle, Lilith se tourna vers le jeune homme en souriant doucement.

    - J'ai été heureuse de faire ta connaissance. Bonne nuit.

    La blondinette rentra alors pour se mettre au chaud mais aussi et surtout pour dormir, laissant Hyacinthe partir seul vers son habitacle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité




MessageSujet: Re: Tu veux voler avec moi ? - Hyacinthe    2014-07-28, 01:37


 
THE END

 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Tu veux voler avec moi ? - Hyacinthe    

Revenir en haut Aller en bas
 

Tu veux voler avec moi ? - Hyacinthe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Ryanair Veut voler avec un seul pilote !!!!!!!
» communiquer avec la tour
» Avant de Voler l'Airbus A380 navigue
» Qui veux rp avec un loup garous ?
» Si Tails était jouable...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Dark Circus ::  :: Le Chapiteau :: Les cages-